Energies

Éoliennes : le leadership devient asiatique

Énergies renouvelables

Sanjiv Dinama / 5 février 2010

Le Conseil mondial de l’énergie éolienne (GWEC) a annoncé mercredi dernier que la capacité éolienne sur la planète avait augmenté de 31% en 2009, ajoutant 37,5 GW d’installations pour atteindre un total de 157,9 GW. Cette énergie propre évite le rejet de 204 millions de tonnes de CO2 par an. La Chine est devenue le plus grand marché mondial, doublant pratiquement sa capacité de production éolienne.

Les turbines installées en 2009 dans le monde (voir graphique) représentent une puissance électrique de 37.500 mégawatts (MW), l’équivalent de plus de 23 réacteurs nucléaires EPR, soit un bond de 31% sur un an. Un tiers de ces nouvelles capacités ont été effectuées en Chine, lequel a connu une nouvelle année de croissance dépassant les 100%.
« La croissance continue et rapide de l’énergie éolienne, malgré la crise financière et le ralentissement économique, témoigne de l’attractivité intrinsèque de la technologie, qui est propre, fiable et rapide à installer. L’énergie éolienne est devenue une technologie de choix pour bon nombre de pays à travers le monde », a déclaré Steve Sawyer, Secrétaire général du GWEC.

45 milliards d’euros et 500.000 emplois directs

Le marché mondial de l’installation de turbines pèse, selon le GWEC, 45 milliards d’euros et 500.000 emplois directs. « Cette énergie propre évite le rejet de 204 millions de tonnes de CO2 par an », estime Steve Sawyer, le Secrétaire général du GWEC.
L’année dernière, la Chine est devenue le plus grand marché mondial, doublant pratiquement sa capacité de production éolienne, en passant de 12,1 GW en 2008 à 25,1 GW à la fin de l’année 2009, soit un ajout de 13 GW.
« Le gouvernement chinois prend très au sérieux sa responsabilité de limiter les émissions de CO2 tout en fournissant de l’énergie pour son économie en pleine croissance. La Chine déploie des efforts pour le développement de ses ressources éoliennes dans son immense pays. Compte tenu des taux de croissance actuel, la Chine prévoit même un objectif officieux de 150 GW qui sera atteint bien avant 2020 », a déclaré Li Junfeng, le Secrétaire général de l’association des industries chinoises dans les énergies renouvelables.
L’Inde a ajouté 1.270 MW de capacités. En cumulant celles du Japon, de la Corée du Sud et de Taïwan, l’Asie demeure le plus grand marché régional pour l’énergie éolienne en 2009, avec plus de 14 GW de nouvelles capacités.

La Réunion sur la voie de l’autonomie énergétique

A La Réunion, conscient des atouts géographiques et économiques dont dispose notre île, dès 1975, dans son "Plan immédiat de survie", le Parti Communiste Réunionnais préconisait le développement des énergies renouvelables en utilisant la bagasse, l’énergie hydraulique, l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie géothermique et les énergies de la mer. En 1999, un an après son élection à la Présidence du Conseil régional, Paul Vergès annonçait, lors d’une conférence de l’UNESCO, l’autonomie énergétique de La Réunion pour 2025.
Pour relever ce défi, le Conseil régional a mis en place le Plan Régional pour l’Energie Renouvelable et l’Utilisation Rationnelle de l’Energie (PRERURE). Les communes s’engagent dans cette perspective et se rassemblent au sein de l’ARER (Agence Régionale de l’Energie Réunion).
Plusieurs projets ont vu le jour : les fermes photovoltaïques et éoliennes se répartissent ainsi sur l’ensemble de l’île, au Port, à Saint-Pierre, Sainte-Rose, Sainte-Suzanne… La commune de Sainte-Suzanne par exemple a obtenu dernièrement le Ruban du Développement durable 2009.
Les priorités de la commune sont portées sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, dans le cadre du Plan régional des énergies renouvelables et d’utilisation de l’énergie. Actuellement, 36%, soit 919,6 GWh (79,1 ktep), sont produites à partir des énergies renouvelables sur notre île. L’éolien, le photovoltaïque et le solaire thermique ont continué à progresser et cette production est en constante augmentation.
Cet élan est également suivi par les ménages, qui s’équipent de plus en plus en chauffe-eau solaire (actuellement près de 40% des foyers), et cette tendance devrait encore s’accroître avec la création du Fonds de garantie “STARTER-SOLARIS”. En effet, la Région Réunion propose de permettre aux ménages les moins favorisés de s’équiper d’un chauffe-eau solaire pour des mensualités de l’ordre de 10 euros/mois et de garantir les prêts réalisés par les ménages pour l’acquisition et l’installation d’un chauffe-eau solaire.

Sanjiv Dinama 


Puissance installée en éoliennes

Pays MW
Etats-Unis 35,159
Allemagne 25,777
Chine 25,1O4
Espagne 19,149
Inde 10,926
Italie 4,850
France 4,492
Grande Bretagne 4,051
Portugal 3,535
Danemark 3,465
Total Top 10 136,508
Reste du monde 21,391
Total Monde 157,899



Kanalreunion.com