Energies

Giordano en difficulté

Conséquence de la politique de l’UMP

Témoignages.re / 10 février 2011

Les coups portés par l’UMP contre les énergies renouvelables à La Réunion font des dégâts. Giordano est la dernière victime, avec le licenciement de 16 personnes dont son directeur.

Ce qui était un gisement d’emploi est en train de licencier, voilà le résultat de la politique de l’UMP mise en œuvre par le gouvernement et appliquée par la Région. De la même manière que Didier Robert a supprimé la géothermie, Paris a décidé de donner un coup de frein au photovoltaïque. Le développement de cette industrie permettait aux fabricants de chauffe-eau solaires de se diversifier. Mais en abaissant le tarif de rachat payé par EDF, puis en annulant la défiscalisation sur les installations qui permettent à une famille d’être autonome sur le plan de la consommation électrique, et enfin en décrétant le moratoire sur les centrales photovoltaïque, le gouvernement a créé les conditions d’une aggravation de la crise dans notre pays.
Dans le même temps, en créant la crise du BTP, le gouvernement a provoqué la baisse des installations de chauffe-eau solaires.
Devant cette situation, c’est la chute de l’activité, et les licenciements.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Faux, c’est le photovoltaïque gros dévoreur de crédit d’impots qui met les autres filières EnR en difficulté.
    Il s’est taillé la part du lion et a détourné les investisseurs de produits bien plus rentables (à pourcentage d’aides égal) tel que le chauffe-eau solaire.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • le photovoltaique est effectivement un devoreur de credit d impots mais c’est dans la loi, mais ou je ne suis pas d ’accord c’est pour la filliere ENR plus rentable pour le chauffe eau solaire.(je sais de quoi je parle , je possede les 2 installations).le CES n’est pas rentable du point de vu financier (seulement ecologiquement parlant). Il coute entre 5000 et 7000 euros et l economie est de 150 a 200 euros par ans.

    Article
    Un message, un commentaire ?






    • Un CES à 7000 euros à la réunion ? en Termo-siphon ? ça doit être une grosse installation, en effet on ne peu pas parler de rentabilité avec un chauffe-eau solaire, il faut une grande conviction écologique ( et encore )... c’est quand même agréable de profiter d’un chauffe-eau qui n’est pas du tout raccordé au réseau EDF.
      Giordano était un pilier mondial avec Clipsol, un vrais leader au bal du ciment mais les années Mitérrant n’on pas aidé la france à garder sa place de Leader, c’était oui au nucléaire, et non au solaire... les pays nordique qui profitent de peu d’ensoleillement sont les leader en europe... à méditer....

      Article
      Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com