Energies

La maîtrise de l’énergie et les nouvelles technologies de l’information et de la communication

Un enjeu de l’autonomie énergétique

Témoignages.re / 23 novembre 2009

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont aujourd’hui omniprésentes à la Réunion. La généralisation de l’informatique, le développement d’Internet ont changé l’organisation de nos entreprises, de nos loisirs, et parfois même nos modes de vie.
Quel est l’impact de ces nouvelles technologies sur la demande en énergie, nos déplacements, et, d’une manière générale, sur notre rapport à notre environnement ?

Chez les particuliers, selon le rapport « TIC TRACK », commandé à IPSOS Océan Indien par La Région Réunion, 75% des foyers réunionnais déclarent avoir au moins un micro-ordinateur à domicile (3% de plus qu’en 2008), et 66% sont connectés à Internet (5% de plus qu’en 2008).
Les usages les plus répandus sont la lecture/l’envoi de courriels, la réalisation d’opérations bancaires et la consultation d’informations, d’articles de presse.
Ces usages permettent ainsi diminuer le recours à des supports papiers (moins de lettres et de journaux) et de réduire ses déplacements (plus besoin de se déplacer à son agence bancaire pour réaliser certaines opérations).

Concernant les collectivités, toutes sont équipées en accès Internet, et 100% ont (ou étaient sur le point de posséder) un site Internet selon l’étude Région Réunion-ODR actualisée en 2006.
Là encore, les connexions Internet permettent en interne de réduire le recours au support papier, par l’utilisation des courriels, des sites Intranet ; et pour les administrés de réduire à la fois leurs déplacements en mairie par exemple pour effectuer des démarches sur support papier.

Les TIC s’intègrent parfaitement dans les plans de déplacements Entreprise (PDE), en permettant de réduire significativement les déplacements.

L’une des applications TIC les plus prometteuses est la visioconférence. Ces systèmes, utilisés à l’aide d’une Webcam, d’une casque micro (ou de haut parleur avec micro), permettent l’organisation de réunions entre deux participants ou plus, quel que soit leur éloignement géographique, pour peu qu’ils possèdent une connexion Internet suffisamment rapide. En plus de se parler, de se voir, il est également possible de partager des documents et applications, permettant un véritable travail collaboratif.

Outre l’aspect environnemental, par la réduction des gaz à effet de serre émis par les déplacements qu’auraient nécessités ces déplacements, ces réunions en ligne permettent à la collectivité ou l’entreprise de réaliser de substantielles économies, tant en terme de dépenses en carburants que de temps économisé par les salariés.

Ainsi, l’Agence Régionale de l’Energie Réunion utilise depuis la fin de l’année 2008 un système de visioconférence pour ses réunions internes, qui a permis en 2009 d’éviter le rejet de plus d’une demi-tonne de CO2 !

Agence Régionale de l’Energie Réunion
Pour le Développement Durable, l’Adaptation au Changement climatique, les Energies Renouvelables et la Maîtrise de l’Energie pour la construction, l’aménagement et le transport durable
www.arer.org , Espace Info Energie, conseils pratiques et gratuits au 0262 257 257


Kanalreunion.com