Energies

Le photovoltaïque a quadruplé en 2009

Énergies - EDF dresse son bilan

Témoignages.re / 20 février 2010

EDF a présenté son bilan pour l’année 2009 hier vendredi 19 février. 2009 confirme la stabilisation de la croissance de la consommation d’électricité à un niveau de 3,1% par an déjà constatée en 2008. « Ce niveau de croissance, le plus faible depuis 30 ans, représente l’équivalent de la consommation d’une ville comme Saint-Benoît. Les capacités ont pourtant nettement augmenté avec la mise en service de 32 MégaWatts de nouvelles installations photovoltaïques, portant à 42 MW la puissance totale installée sur l’île », explique Jean-Michel Deveza, directeur régional d’EDF.

On note une explosion de la production photovoltaïque qui a été multipliée par 4 sur l’année 2009. Une hausse de +32,4 MW dont 15 MW sont produits par la ferme photovoltaïque de Sainte-Rose, la plus grande de France, lancée en décembre 2009. Une nouvelle turbine à combustion d’une puissance de 40 MW a également été mise en service en août 2009. Ce moyen de production permet de répondre aux pointes de consommation et de sécuriser la production en cas d’avarie dans les usines thermiques. Les capacités éoliennes ont augmenté au cours de l’année. Par ailleurs, le producteur Aérowatt a augmenté la puissance de sa ferme éolienne de La Perrière de 4,4 MW.

D’après le bilan énergétique d’EDF pour 2009, l’énergie provient à 45% du charbon, à 15,6% du fuel et à 32,5% des énergies renouvelables. La part de l’éolien, du photovoltaïque et du biogaz a doublé en un an. « À terme, nous souhaiterions arriver à remplacer les énergies fossiles, très polluantes. Mais pour l’heure, la dépendance aux énergies fossiles importées continue à s’accroître malgré le développement de l’exploitation des ressources locales au travers de procédés innovants, l’exploitation de la bagasse depuis les années 90 et aujourd’hui les énergies éoliennes et photovoltaïques ».

Pour relever le défi d’une moindre dépendance aux énergies fossiles importées, EDF poursuit ses investissements. « 2010 verra l’augmentation de la capacité de production hydroélectrique de l’installation de la Rivière de l’Est en mars 2010 et la filiale EDF Énergies Nouvelles se lancera dès cette année dans des expérimentations sur les énergies des mers dans le Sud », annonce le directeur régional. « L’intégration attendue en 2010 de 50 MW supplémentaires en provenance du photovoltaïque constitue un enjeu fort », ajoute le gestionnaire du système électrique. Afin d’accompagner ce développement fort tout en sécurisant l’équilibre du système électrique, le groupe EDF a investi dans l’expérimentation sur le stockage de grande capacité à Saint-André. « La mise en service fin 2009 d’une batterie de stockage de 1 MW constitue à ce titre une première européenne ».

Pour atteindre l’autonomie énergétique, EDF mise sur la maîtrise de l’offre et de la demande. « 100.000 chauffe-eau solaires sont installés, 2 millions de lampécos ont été diffusés, une nouvelle offre sur l’isolation thermique a été lancée. Du côté des collectivités, des conventions ont été signées pour engager des actions de maîtrise des consommations. Des partenariats avec des grands comptes se développent également et deux réalisations d’efficacité énergétiques sont à souligner avec les sucreries du Gol et de Bois Rouge », détaille Jean-Michel Deveza. « Tout cela est très encourageant. Il faut poursuivre en ce sens, si l’on veut gagner la bataille de la consommation énergétique ».


Kanalreunion.com