Energies

Sainte-Suzanne ville à énergie positive

Atténuation du changement climatique : des mesures concrètes peuvent être prises

Témoignages.re / 5 mars 2016

Dans le domaine de l’atténuation du changement climatique, il est possible d’agir. C’est ce que fait tous les jours la commune de Sainte-Suzanne qui, grâce aux énergies renouvelables, produit plus d’électricité qu’elle n’en consomme.

JPEG - 65.9 ko
Eoliennes de Sainte-Suzanne
Photo Toniox

Hier, lors de la conférence de presse du PCR, Maurice Gironcel, secrétaire général du Parti communiste réunionnais et maire de Sainte-Suzanne, a rappelé que la lutte contre le changement climatique passe également par la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi Sainte-Suzanne est engagée depuis les années 80 dans le développement durable et la production d’énergie renouvelable. Elle a été primée aux Rubans de Développement Durable 2009-2011 sous l’appellation « Sainte-Suzanne ville solaire, l’autonomie énergétique », puis de nouveau distinguée pour la période de 2011-2013 pour sa démarche Agenda 21 : lutter contre le réchauffement climatique-préservation de l’atmosphère, protéger la biodiversité, l’épanouissement de tous, la cohésion sociale et entre les générations, les modes de consommation et de production durable.

« Elle est aujourd’hui montrée en exemple, notamment par le ministère qui lui a notifié la reconnaissance nationale d’Agenda 21 Local en février 2013 », a précisé Maurice Gironcel.

« A Sainte-Suzanne, nous avons le meilleur taux d’ensoleillement de l’ile soit plus de 2 200 heures par an », poursuit-il. C’est pourquoi la commune exploite l’énergie du soleil. Cela a commencé dès 1980 avec l’arrivée à la mairie de Sainte-Suzanne de Lucet Langenier qui a entrepris d’équiper le littoral de la ville, d’un système éclairage constitué de lampadaires solaires.

« La ville produit aujourd’hui de l’électricité pour 30 000 habitants alors qu’elle n’en compte que 22 405 » .

Sainte-Suzanne a été la première collectivité à installer des panneaux photovoltaïques sur une école primaire (celle de Bras Pistolet – Ecole les Goyaviers) pour une puissance de 5,6 KW.

La Région Réunion a lui aussi installé des panneaux photovoltaïques sur les bâtiments du Lycée de Bel Air.

Elle a deux fermes photovoltaïques sur son territoire : 3 mégawatts au pied des éoliennes, et 6,6 mégawatts sur l’ancien site de stockage de déchets.

Les éoliennes peuvent fournir une puissance de 10,175 mégawatts.

À cela s’ajoute le biogaz fournit par la fermentation des déchets sur le site d’enfouissement brûle également le biogaz issu de la fermentation des déchets pour une puissance de près de 2 mégawatts.

Sainte-Suzanne continue ses efforts pour maîtriser l’énergie dans ses services. Elle aide également les familles les plus modestes à s’équiper en chauffe-eau solaire.

Enfin, dans le dossier de la protection civile, la commune a réussi à faire passer de 1.600 à 800 hectares la superficie des zones à risques. Pour cela, elle a construit des canaux souterrains de drainage.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Bravo monsieur Gironcel . Si les 36000 communes de France produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment , se serait formidable . A condition bien entendu que l’énergie produite soit de l’énergie propre et entièrement renouvelable qui ne provoque aucun réchauffement de la planète . .Ce qui n’est malheureusement pas le cas pour toutes les communes qui produisent lus d’énergie qu’elles n’en consomment .

    Il y déjà beaucoup de solutions à mettre en oeuvre ,si on veut produire de l’énergie totalement renouvelable et ne provoquant aucun effet de serre . On peut utiliser l’énergie du soleil , l’énergie des vents , l’énergie des marées , des vagues , l’énergie géothermique , l’énergie hydraulique, etcet ...la liste peut être encore longue . Mais il y a peut être d’autres solutions qui ont déjà été découvertes ou qui sont à découvrir , mais qui ne sont pas encore exploitées parce que elles sont freinées et bloquées par certaines personnes qui les considèrent comme dangereuse pour l’économie mondiale parce qu’elles viendraient concurrencer les autres sources d’énergie qui nécessitent l’utilisation de gros moyens techniques et financiers et par conséquent font fonctionner notre société de consommation . Ceux qui ont investis des milliards d’euros dans des plateformes pétrolières ne sont pas prêts à les abandonner facilement pour d’autres sources d’énergies plus propres , même s’ils sont conscients qu’ils polluent la planète .

    Il y a quelques temps j’ai avancé l’idée que l’on pourrait utiliser la force de gravitation universelle pour produire de l’énergie en proposant la construction d’une roue qui serait animée d’un mouvement perpétuel grâce à un dispositif permettant de rendre continuellement mobile son centre de gravité . Il semblerait qu’une telle roue a bien été construite au 18eme siècle par un mathématicien allemand nommé Jean Bessler , et que cette idée n’est pas tout à fait utopique . Mais l’évocation de cette idée seulement fait frémir d’horreur tout le monde , car on la considère comme diabolique . La machine de Bessler a été interdite par le pape parce qu’elle aurait pu permettre d’accomplir un travail sans l’intervention humaine . Ce qui était absolument impensable pour les représentants de l’église à cette époque, comme il était impensable que ce soit la terre qui tourne autour du soleil et non l’inverse à l’époque de Galilée, ce qui a failli conduire ce dernier sur le bucher s’il ne s’était pas rétracté pour sauver sa peau . Si bien que la possibilité d’utiliser le mouvement perpétuel pour produire de l’énergie utilisable pour les travail des hommes est devenue une abomination y compris pour le monde scientifique , qui considère l’idée qu’une machine pourrait produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme serait une hérésie qu’il faut combattre par tous les moyens .

    Pourtant le mouvement perpétuel est une réalité universelle . Tout dans l’univers est mouvement perpétuel , tant à une grande échelle qu’à une échelle microscopique .Tout est en rotation avec une régularité extraordinaire, les galaxies, les constellations ,les étoiles et leurs planètes, les planètes et leurs satellites , mais aussi les atomes qui composent la matière dans sa dimension microscopique , les électrons et les ions ou autres particules qui permettent à l’univers d’exister tel qu’il existe , mais également de modifier les équilibres existant pour créer des matières différentes et des alliages toujours plus performants . Et comme la plupart des progrès qui ont été réalisés par les humains ont presque toujours consisté à reproduire artificiellement des phénomènes naturels , peut être qu’il suffirait de trouver un moyen de produire de l’énergie par l’utilisation d’un mouvement perpétuel imitant les mouvements perpétuels existant déjà dans l’univers, pour apporter une solution durable et fiable au phénomène du réchauffement climatique qui menace d’extermination l’humanité et toutes les autres espèces vivantes qui existent sur terre .

    Mais ce moyen ne sera pas trouvé ou ne sera pas appliqué si les pouvoirs publics ne s’en préoccupent pas . Il suffirait que l’Etat et les collectivité locales considèrent que cet objectif de trouver d’autres solutions pour produire de l’énergie propre et renouvelable soit un objectif d’intérêt général prioritaire , et mettent en place non seulement des crédits pour financer des actions de recherches dans ce secteur , mais également des moyens techniques pour aider les inventeurs qui proposeraient des choses sérieuses dans ce domaine de la production d’énergie électrique . Peut être que je trouverai à ce moment là des personnes intéressées pour essayer de réaliser la roue à mouvement perpétuel que j’ai proposée , mais également d’autres moyens consistant à créer des mouvements perpétuels ou pour être plus juste, quasi perpétuels qui pourraient produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment . Il suffirait pour cela ,tout simplement d’utiliser des petites forces pour produire des force plus grandes en utilisant des moyens démultiplicateurs tels que ceux créant un effet de levier . Ce effet de levier est connu depuis très longtemps puisqu’il a été mis en évidence par le célèbre savant Grec de l’antiquité : Archimède , qui disait "donnez moi un bras de levier suffisamment solide et suffisamment grand ainsi qu’un point d’appui suffisamment solide et je soulèverai la terre" et pourrait être remis au goût du jour pour trouver les solutions qui nous permettraient de sauver la terre . . J’ai déjà pensé à quelques applications de cet effet de levier et je crois qu’il pourrait effectivement être utilisé efficacement dans des dispositifs capables de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment, mais je n’ai pas les moyens de prouver que j’ai raison.

    Alors, monsieur le Maire de sainte Suzanne, que votre commune continue de donner l’exemple et inscrive à son budget quelques crédits pour faire avancer le Schmilblic dans le bon sens , ou mette un atelier ou des moyens techniques à la disposition de ses administrés qui auraient des solutions à proposer . Je ne suis pas l’un de vos administrés mais je communique généreusement mes idées lorsqu’il s’agit de travailler pour une bonne cause . Votre exemple pourrait être imité par les 36000 communes, et la France pourrait peut être sauver la planète terre de l’horrible destin que les humains lui ont déjà programmé par leur soif de profit sans considération des conséquences à long terme de leur actes .

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com