Energies

Six nouvelles communes “branchées” au SIDELEC

Syndicat intercommunal d’électricité de La Réunion

Témoignages.re / 16 février 2010

Six nouvelles communes ont confié leur maîtrise d’ouvrage au SIDELEC, Syndicat intercommunal d’électricité de La Réunion, au cours de l’année 2009, a annoncé Daniel Alamelou, Président du SIDELEC, ce jeudi 11 février 2010. Au total, ce sont 16 communes qui se sont engagées dans la démarche de mutualisation des moyens depuis la création du syndicat qui fête cette année son 10ème anniversaire.

« Pour l’année 2009, les objectifs ont été atteints », a indiqué Daniel Alamelou, à l’occasion de la présentation du rapport d’activité du syndicat à Sainte-Rose ce jeudi, en présence des délégués des 24 communes ainsi que d’une délégation du Syndicat de la Nièvre.
Quelques chiffres illustrant la bonne santé financière du SIDELEC ont été annoncés : « L’exercice de clôture 2009 fait apparaître un excédent global de 1,823 million d’euros. Soit une augmentation de 37% par rapport à 2008. Par ailleurs, sur 100 euros de dépense, 90 euros le sont en investissement, les 10 euros restants sont consacrés au fonctionnement ». Le budget primitif s’équilibre à 12,457 millions d’euros, soit une augmentation de 29% par rapport à l’année écoulée. 11,363 millions seront affectés à la section investissement. Parmi les grands chantiers en vue : le raccordement haute tension des postes de transformation pour l’alimentation de l’Observatoire atmosphérique du Maïdo, soit 12 km de réseau à installer.

C’est en septembre 2008 à Annecy, lors du 34ème congrès de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), que le contact a été établi entre le SIDELEC de La Réunion et le SIEEEN ou Syndicat Intercommunal d’Énergie, d’Équipement et d’Environnement de la Nièvre. Cet établissement public intercommunal, créé en 1946, regroupe 312 communes du département de la Nièvre, dans le Sud-Ouest de la région Bourgogne.

« La convention de jumelage entre les deux syndicats s’inscrit dans le cadre d’un échange d’expériences en matière de formation, de services techniques, d’administration », explique Daniel Alamelou. La délégation de la Nièvre pourrait s’inspirer des projets que développe La Réunion en matière de production d’énergie renouvelable (photovoltaïque, éolien, énergie des mers, géothermie, etc…). Guy Hourcabie, Président du SIEEEN, a pu constater « l’engagement de l’île pour les énergies vertes » lors d’une visite de la ferme photovoltaïque à Sainte-Rose qui s’étend sur 13 hectares. Une délégation réunionnaise se rendra dans la Nièvre dans quelques mois pour « continuer à échanger les expériences », ajoute Daniel Alamelou.


Kanalreunion.com