Energies

Un bâtiment économe et innovant

Premier succès de l’appel à projet Prébat-Réunion

Cinthia Fontaine / 25 juin 2011

Le siège de la société COREM est le premier bâtiment lauréat de l’appel à projet Prébat-Réunion. Inauguré hier, il répond au cahier des charges de Prébat mais est en plus le premier bâtiment à avoir obtenu la norme EN 16001, qui concerne le management de l’énergie.

En 2009, l’ADEME lançait le premier appel à projet Prébat-Réunion, dans l’idée de susciter la réalisation de bâtiments performants répondant à minima aux exigences thermiques fixées par le référentiel PERENE et incluant la recherche de solutions innovantes en termes de maîtrise de l’énergie dans le secteur tertiaire. Ce programme s’inscrit dans l’accord-cadre État-Région-ADEME-EDF 2007-2013. L’objectif est de réaliser une série de bâtiments à basse consommation énergétique sur le territoire réunionnais afin de servir de référence de construction pour le domaine tertiaire.
Le bâtiment de la COREM (Compagnie réunionnaise d’électrotechnique et de maintenance) répond avec exemplarité à toutes les exigences, il va même au-delà avec une norme BSP. La conception des bâtiments doit être adaptée au climat tropical humide grâce à un traitement paysagé autour du bâti et une bonne protection de la toiture des baies vitrées et des murs. La ventilation doit être naturelle. La COREM a choisi de construire un bâtiment en bois, matériel qui possède une forte masse thermique qui s’oppose aux variations extérieures de température. Les ouvertures sont orientées pour une ventilation traversante. Des brasseurs d’air viennent compléter la sensation de fraîcheur. Les 4 côtés sont ouverts car le bâtiment se trouvant dans la plaine aride du Port, le vent peut venir de tous les côtés. Le bâtiment s’articule autour de l’escalier central, créant une zone de circulation d’air. Des stores extérieurs motorisés se referment pour éviter la chaleur solaire. Le bâtiment et le patio central sont végétalisés avec des espèces à croissance rapide mais aussi caduque (qui ne garde pas ses feuilles en hiver) permettant de gérer l’ombrage selon les saisons. L’appel d’offres Prébat-Réunion impose aussi le développement de technologie et de mesures innovantes en termes de sobriété (optimisation du choix des systèmes et de leur gestion) et des systèmes énergétiques optimisés et bien gérés. La COREM a fait le choix de l’utilisation du système TEEO de gestion de l’énergie. Elle a de plus intégré des systèmes de gestion et de surveillance de l’air, de la température, de la luminosité et des fuites d’eau. L’immeuble ne possède pas d’interrupteur, mais de détecteur de présence qui gèrent les quelques lumières placées aux endroits stratégiques.
L’exemplarité de ce bâtiment peut se résumer à sa consommation. Alors qu’un bâtiment du tertiaire consomme 150 kWh/mètres carrés par an que le Grenelle préconise une utilisation sans climatisation de 40 kWh/mètres carrés par an, le siège de la COREM vise les 30 kWh/mètres carrés par an. Pour Dominique Vienne, président de la COREM, cette réalisation 100% réunionnaise se doit d’être exemplaire. C’est une véritable fierté et la preuve que nous sommes capables a-t-il souligné. Ce n’est pas la remise hier matin de la certification EN 16001, qui lui fera dire le contraire quand on sait que c’est la 3éme entreprise qui obtient ce label derrière deux entreprises cotées au CAC.

CF


Kanalreunion.com