Environnement

60% des récifs coralliens dans le monde sont menacés

“Palme IFRECOR 2012”

Témoignages.re / 7 août 2012

L’IFRECOR (Initiative française pour les récifs coralliens) annonce le lancement de la deuxième édition de son grand concours “Palme IFRECOR 2012”. Les élus d’Outre-mer sont invités à présenter leurs projets et actions pour la préservation des récifs coralliens, herbiers et mangroves.

Le Comité français de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la Nature), responsable du programme dédié à la Communication au sein de l’IFRECOR, est chargé de son organisation.

Soutenue financièrement par les Ministères en charge de l’Écologie et des Outre-mer, l’IFRECOR agit pour la préservation et la gestion durable des récifs coralliens et écosystèmes associées (mangroves et herbiers) dans les collectivités françaises d’Outre-mer. Elle est la déclinaison nationale de l’Initiative internationale pour les récifs coralliens (ICRI) et est animée par un comité national et un réseau de 8 comités locaux : Martinique, Guadeloupe, La Réunion, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et la Polynésie française.

Pour la seconde année, l’IFRECOR organise un concours à destination des élus des collectivités d’Outre-mer françaises disposant de récifs, destiné à leur permettre de présenter les actions exemplaires qu’ils proposent et mettent en place en faveur des récifs coralliens, herbiers et mangroves.

Les collectivités d’Outre-mer ont un rôle majeur à jouer dans la préservation de la biodiversité.
La Palme IFRECOR a pour objectif de mettre en lumière, récompenser et valoriser les bonnes pratiques mises en œuvre par les collectivités d’Outre-mer pour la préservation de la biodiversité en Outre-mer, à travers les politiques et les actions exemplaires développées par les élus d’Outre-mer pour la protection et la gestion durable des récifs coralliens, des mangroves et des herbiers, écosystèmes rares et exceptionnels.
Chaque année, la destruction et la fragmentation des habitats, la pollution, l’érosion des côtes et la surexploitation fragilisent ce patrimoine naturel.

1 concours, 2 gagnants !

A partir du 27 juillet et jusqu’au 21 septembre 2012, les élus des collectivités d’Outre-mer peuvent s’inscrire et présenter leurs projets dans l’une des deux catégories suivantes :

- Catégorie “Protection, valorisation et restauration” des récifs coralliens, herbiers et mangroves

- Catégorie “Sensibilisation et éducation”

N.B. : Il est également possible de présenter un même projet pour les deux catégories.

Calendrier du concours

- 27 juillet 2012 : appel à participation

- 21 septembre 2012 : clôture des candidatures et étude des dossiers

- Octobre-novembre 2012 : cérémonie de remise de la Palme IFRECOR 2012

Pour plus d’informations : www.ifrecor.org


Comment participer ?

Le concours est ouvert à tous les élus (maires, membres élus des Conseils généraux, Conseils régionaux, Conseils territoriaux, Assemblées provinciales, Assemblées territoriales) des collectivités de l’Outre-mer français abritant des récifs coralliens, mangroves et herbiers.

Pour participer, une fiche de candidature téléchargeable sur le site www.ifrecor.org est à compléter selon la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir.

Retour sur la Palme IFRECOR 2011

Pour sa première édition en 2011, le jury d’experts a étudié pas moins de 9 projets candidats répartis dans les trois océans (Indien, Atlantique et Pacifique).

Pour la catégorie “Protection, valorisation et restauration”, la Palme a été décernée au projet “Réhabilitation d’un espace lagonaire impacté par la prolifération du poisson-jardinier Stegastes nigricans”, présenté par la commune de Punaauia en Polynésie française (Ronald Tumahai, maire).

Pour la catégorie “Education et sensibilisation”, la Palme a été décernée au projet “Création d’un sentier sous-marin éducatif)” à l’ilet Pinel, présenté par la collectivité de Saint-Martin et soutenu par la Réserve naturelle nationale (Pierre Aliotti, vice-président).


Kanalreunion.com