Environnement

Agriculteurs, participez à la collecte !

Collecte des produits phytosanitaires les 5 et 6 avril 2011

Sophie Périabe / 5 avril 2011

Cette année, la collecte des Produits phytosanitaires non utilisables (PPNU) à La Réunion se déroulera les 5 et 6 avril prochains pendant la Semaine consacrée au Développement durable. Une manière de rappeler que ces produits, dangereux pour notre environnement, doivent être récupérés et faire l’objet d’une élimination spécifique.

« A la Chambre d’agriculture, nous œuvrons pour avoir une agriculture au service du développement durable de La Réunion, c’est un contrat entre l’agriculture et la société », disait Jean-Yves Minatchy, président de la Chambre verte.
C’est donc tout naturellement que la Chambre consulaire a choisi d’organiser sa collecte des PPNU pendant cette Semaine dédiée au Développement durable et au changement des comportements.
En participant à cette collecte, l’agriculteur montre ainsi son engagement pour une agriculture durable et responsable.

14 tonnes éliminées en 2006

Les produits phytosanitaires sont des produits antiparasitaires qui ont fait l’objet d’une Autorisation de mise sur le marché (AMM) et dont l’usage est destiné à la protection des cultures. En application du décret n°2002-540 du 18 avril 2002, les Produits phytosanitaires non utilisables (PPNU) sont considérés comme déchets dangereux. Leur élimination ne peut être effectuée que dans des installations autorisées.
En 2009, à La Réunion, 500 tonnes de produits phytosanitaires ont été importées.
La première collecte de PPNU organisée en 2006 par la Chambre d’agriculture a permis d’éliminer 14 tonnes sur un objectif de 15 tonnes. Ces déchets ont été acheminés vers la métropole pour un traitement dans une installation spécialisée dans le traitement des déchets dangereux.
Le bilan réalisé faisait alors apparaître une très faible participation des agriculteurs. Seuls 53 agriculteurs en activité et 6 retraités agricoles ont participé à la collecte. Ce qui représente moins de 1% de la population active agricole.
Les principaux utilisateurs professionnels qui ont répondu à l’opération sont les collectivités, les administrations ou organismes de formation ou de développement agricole. Les distributeurs de produits agricoles ont également pu éliminer leurs stocks de PPNU.

Deux jours de collecte organisés par la Chambre d’agriculture

Les déchets phytosanitaires sont ici issus d’une activité professionnelle et sont donc considérés par la réglementation comme des déchets industriels, l’entreprise a donc l’obligation d’en assurer ou d’en faire assurer le traitement correct. En France métropolitaine, c’est ADIVALOR qui est chargée de collecter, éliminer les nouveaux stocks de PPNU et de mettre en place progressivement une filière pérenne de récupération des PPNU.
En tant que porteur de projet, la Chambre d’agriculture de l’Ile de La Réunion a pris la maîtrise d’ouvrage de l’organisation générale de l’opération, ainsi que de la communication. Elle intervient dans le cadre d’un partenariat avec ADIVALOR. Cette dernière apporte son appui technique et son expertise pour la mise en place de l’opération.
La prochaine opération de collecte à La Réunion se déroulera donc aujourd’hui et demain sur 3 lieux de collecte. La Chambre verte a fait appel à un prestataire spécialisé, la société STAR DIS, pour les postes de conditionnement, chargement, transport et traitement des PPNU.

Développer l’agriculture durable pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires

La priorité est maintenant d’obtenir une participation massive des agriculteurs. Il leur est rappelé que participer aux collectes est un acte indispensable et responsable : le brûlage des emballages sur l’exploitation est interdit par la réglementation ; il présente des risques et génère des nuisances pour le manipulateur et pour l’environnement. Les emballages plastiques collectés seront éliminés dans des conditions respectueuses de l’environnement et avec pour objectif une valorisation énergétique. Par exemple, les bidons plastiques seront incinérés dans des centres spécialisés qui récupèrent l’énergie issue de leur combustion.
Participer à cette collecte de déchets, c’est bien, mais réduire sa consommation, c’est encore mieux.
Des modes de production d’agriculture durable pourraient ainsi contribuer à la diminution de ces produits phytosanitaires.

SP


Infos pratiques :

Les lieux de collecte des PPNU sont :

- GAMM VERT Saint-Paul, 7 ch Piton Défaud 97460 St-Paul
Tél : 0262 45 41 98

- PRO-AGRI Saint-Benoît
ZI de Beaufonds allée de Beaufonds 97460 St-Benoît
Tél : 02 62 50 12 48

- HORTIBEL Saint-Pierre
33 av. Charles Isautier – Z.I. n° 3 97410 St-Pierre
Tél : 02 62 35 45 46

Les produits Acceptés :

- Les produits étiquetés dans leur emballage d’origine

- Les produits entamés ou non (herbicide, insecticide, fongicide…)

- Les produits à usage professionnel (agriculteurs, entreprises, collectivités locales)

- Les produits non utilisables (détériorés, interdits d’emploi…)

Les produits Refusés :

- Arsenite de sodium

- Engrais et oligo-éléments

- Emballages vides (feront l’objet d’une collecte spécifique)

- Autres produits chimiques ou pharmaceutiques

- Produits vétérinaires

- Autres déchets (plastiques et huiles). Il existe une filière d’élimination gratuite des huiles minérales usagées

- Les produits comburants

Les produits Acceptables (sous réserve d’un contrôle préalable) :

- Produits sans étiquettes


Kanalreunion.com