Environnement

Après les résolutions des COP 21 et 22, les industriels de la pollution s’ingénient à duper les habitants de La Réunion

Jean / 22 décembre 2016

JPEG - 47.1 ko
Incinérateur de déchets de Saint Ouen (Seine Saint Denis).

Et voilà ! La Réunion ne veut pas d’incinérateur d’ordures ? qu’à cela ne tienne, on lui refile une « centrale thermique produisant de l’énergie »… et le tour est joué !

Tant pis si, pour éviter une “production” massive de déchets de toute sorte nous plaidons pour contrôler la forme sous laquelle les industriels nous imposent l’entrée de produits suremballés, blistérisés, etc. Tant pis si nous plaidons pour des ateliers d’ensachage de produits livrés à La Réunion en Big-Bags, ce qui diminuerait massivement le tonnage des ordures de toute sorte ET créerait plusieurs centaines d’emplois.

Ces solutions n’intéressent pas du tout MM. les constructeurs et promoteurs d’incinérateurs qui se moquent des risques imposés aux habitants et à l’environnement ! Ce qui compte, à leurs yeux, c’est de nous fourguer leurs usines de destruction massive afin d’enrichir ceux qui, par leur mode de production aberrant, nous ensevelissent sous des montages de déchets qu’ils nous obligent à acheter avec la nourriture et autres produits qu’ils nous vendent et, ensuite, nous imposent de faire disparaître ces déchets en leur achetant leurs usines à polluer.

On est à mille lieues du cercle vertueux préconisé par les COP 21 et 22, on est au cœur d’un cercle vicieux qui, jour après jour, nous détruit.

Jean



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Jean la dit et Jean nana raison. La pollution nous détruit. Il suffit de regarder la file d’attente chez les médecins. Combien marmaille attendent leur tour pour se faire soigner de l’asthme. Combien de jeune sportif dégaine leur aérosol de Ventoline lors des séances d’entrainement. Leur nombre est exponentiel. Cela devient affolant, toute une génération gâchée par la négligence d’une petite partie de la population avide de bénéfice, le fric avant tout. Le développement durable n’est pas leur tasse de thé, eux préfèrent contourner les lois pour nous enfumer.
    Michel M

    Article
    Un message, un commentaire ?