Environnement

Bejisa : bilan du Conseil général

4 jours après le passage du cyclone

Témoignages.re / 6 janvier 2014

Le Conseil général fait le point sur la remise en état des réseaux et services relevant de sa compétence.

Après le passage du cyclone Bejisa, la Présidente du Conseil général tire un premier bilan de la situation. Elle tient également à féliciter tous les services du Conseil Général qui se sont mobilisés pour assurer la remise en état la plus rapide possible des équipements rendus inaccessibles ou impraticables.

· Concernant le réseau routier départemental : l’ensemble du réseau routier départemental est ouvert à la circulation, à l’exception du radier de l’Ouaki qui a été emporté par les crues et la RD 240 permettant l’accès à Palmiste Rouge. Toutes les autres routes départementales sont désormais circulables même si certains tronçons ne sont ouverts que sur une seule voie compte tenu des opérations de déblayage encore en cours.

· Concernant le réseau de transport interurbain : le réseau Cars Jaunes est totalement opérationnel depuis me samedi 4 janvier.

· Concernant le réseau hydraulique départemental : la priorité donnée à la fourniture d’eau aux populations a permis de rétablir l’alimentation des communes desservies par le d’irrigation du Littoral ouest (Le Port, La Possession, Saint-Paul, Saint-Leu) et du Bras de Cilaos (Saint-Louis, Etang-Salé, Saint-Leu, Trois-Bassins, Les Avirons) dès le Dimanche 5 janvier. Pour les communes desservies par le périmètre du Bras de la Plaine, l’installation en urgence d’un groupe électrogène permettra, en collaboration avec EDF, l’alimentation des communes de Saint-Joseph au Tampon à partir du Lundi 6 janvier en fin de journée.

· Concernant le secteur agricole, très durement touché par le cyclone Bejisa, le Département participe pleinement aux démarches d’expertise en cours menées par l’Etat, dans le cadre des procédures de « calamité agricole et de catastrophe naturelle ». Des dispositifs d’urgence sont mis en œuvre pour répondre à la situation critique dans laquelle se trouvent des nombreux éleveurs. Le SDIS a notamment été mobilisé pour alimenter par camions citernes les exploitations les plus exposées. Les périmètres d’irrigation de l’ouest du sud devraient être entièrement opérationnels à compter du Mardi 7 janvier 2014.
La Présidente du Conseil Général rappelle qu’il est de la responsabilité de l’Etat de mettre en place rapidement l’Arrêté de catastrophe naturelle et de calamité agricole qui permettra l’indemnisation des agriculteurs. Un rapport relatif aux aides d’urgence du Conseil Général sera présenté dès la prochaine Commission Permanente pour accompagner, au plus vite, le monde agricole dans sa reprise d’activité.

Enfin certains collèges de l’ouest ont connu des dégâts plus ou moins importants, surtout en termes d’inondation. Les évaluations sont en cours et les travaux nécessaires seront menés en vue de la prochaine rentrée scolaire. Des évaluations sont également en cours sur les sites de nos équipements culturels.


Kanalreunion.com