Environnement

Bejisa : La Réunion en phase de sauvegarde

Alerte rouge levée depuis 9 heures

Témoignages.re / 3 janvier 2014

L’alerte rouge est levée depuis 9 heures à La Réunion, cela ne signifie pas la fin de tous les dangers. Le préfet a donc déclenché la phase de sauvegarde, voici les différentes consignes à respecter pour les heures à venir.

JPEG - 89.9 ko
A 9 heures, le préfet Marx a annoncé la levée de l’alerte rouge.

Les conditions météorologiques s’améliorent sensiblement sur l’ensemble de l’île. Les réseaux routiers, électrique, de distribution de l’eau et des télécommunications sont en cours de rétablissement. Celui-ci sera très progressif.

En conséquence, le préfet a décidé de lever l’alerte cyclonique, et déclenche la phase de sauvegarde du plan ORSEC Cyclone à compter de 9h .

ATTENTION ! Cette décision ne signifie pas pour autant que les dangers ont disparu. Des incidents dramatiques peuvent se produire à la suite d’une baisse de la vigilance.

CONSIGNES GENERALES

DEPLACEMENTS :
- Limiter les déplacements non indispensables, la plus grande vigilance est conseillée sur le réseau routier ;
- La vitesse de circulation est limitée à 50 km/h sur l’ensemble du réseau routier.
- Ne pas franchir les radiers submergés
- Ne pas se rendre à l’aéroport sans confirmation du départ du vol par la compagnie

ELECTRICITE
- Limiter sa consommation énergétique au strict nécessaire.
- ATTENTION ! : ne touchez jamais une ligne électrique en cas de rupture, qu’elle soit en contact ou pas avec le sol.

EAU
- Des précautions fondamentales doivent être respectées lors de la consommation de l’eau courante (cf point 2) ;

Le bilan provisoire du cyclone est d’une personne décédée, de 2 blessés graves et de 14 blessés légers.

JPEG - 190.7 ko
Le PC opérationnel à la préfecture.

1 ) Alimentation électrique

A cette heure 171 000 foyers sont privés d’électricité dont :

Les équipes d’EDF vont poursuivre leur travail de diagnostic et de rétablissement du courant au long des jours à venir.

2) Alimentation en eau

A cette heure 40% des abonnés restent privés d’eau courante.

L’eau distribuée dans de nombreux secteurs de l’île demeure impropre à la consommation du fait des perturbations rencontrées lors du passage du cyclone « BEJISA » sur les ressources en eaux et les installations de distribution (coupures, eaux turbides…). Cette situation peut perdurer plusieurs jours après l’arrêt des intempéries.

ATTENTION ! La qualité de l’eau peut être dégradée. Il est rappelé à la population de respecter les précautions suivantes :

- Ne pas consommer l’eau du robinet durant les 24 heures qui suivent le rétablissement de la distribution d’eau ;
- Si l’eau du robinet n’est pas limpide, elle ne doit pas être bue ni utilisée pour préparer les repas. Cette eau peut toutefois être utilisée pour tous les autres usages sanitaires (toilette, lavage de la vaisselle et du linge, alimentation des WC) ;
- Pour la consommation (boisson, préparation des repas), il est conseillé de préférer l’eau embouteillée. A défaut, il y a lieu de faire bouillir l’eau du robinet et de la maintenir à ébullition soutenue durant au moins trois minutes.

En tout état de cause, il reste préférable de consommer l’eau du réseau une fois bouillie plutôt que les eaux captées dans le milieu naturel et ne faisant l’objet d’aucun contrôle sanitaire (ravines, rivières, réservoirs ou citernes…).

3 ) Réseau routier

Les principaux axes routiers fermés à la circulation sont :

- Route du Littoral
- RN3 dans le sens descendant entre le Tampon et Saint-Pierre
- RN3 entre la Plaine des Palmistes et la Plaine des Cafres
- RN2 entre Saint-Benoît et Sainte Rose.
- RN2 entre Saint-Denis et La Jamaïque
- RN1A au Cap la Houssaye
- RN5 route de Cilaos
- RD 48, route de Salazie
- RD 41, route de la Montagne fermée entre le village de la Montage et La Possession
- Les radiers de Sainte-Suzanne, du Ouaki et du Chaudron restent fermés.

La route des Tamarins et la RN1 (hors route du Littoral), la RN3 entre Saint Benoît et la Plaine des Palmistes, la RD41 entre Saint-Denis et La Montagne sont ouvertes à la circulation.

Des difficultés peuvent encore persister sur l’ensemble du réseau en raison de radiers submergés et débris sur la chaussée. La plus grande vigilance est recommandée.

4 ) Renforts nationaux
Le ministre de l’Intérieur a mis à la disposition du préfet de La Réunion des renforts nationaux de Sécurité Civile. Une centaine de militaires des FORMISC (formations militaires de la Sécurité Civile) arriveront progressivement sur l’île ; la première section arrive dès ce matin.


Kanalreunion.com