Environnement

« Construire une ville innovante et durable dans le cœur d’agglomération »

Urbanisme

Témoignages.re / 25 juin 2013

Le projet d’Ecocité du Territoire de la Côte Ouest est lauréat du concours international d’urbanisme Ecocité insulaire et tropicale parmi les 4 projets proposés.

JPEG - 131.8 ko
Aménagement de la zone de Cambaie.
Le projet d’Yves Lion s’inscrit dans le droit fil des orientations du territoire.

L’équipe de l’urbaniste Yves Lion est lauréate du concours international d’urbanisme Ecocité insulaire et tropicale. Ce concours portait sur le cœur d’agglomération du TCO (Territoire de la Côte Ouest).

Porté par les 5 communes du TCO (La Possession, Le Port, Saint-Paul, Trois-Bassins, Saint-Leu), le projet "d’Ecocité insulaire et tropicale" a été labellisé en 2009 par le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement. Ce projet a pour objectif de structurer le territoire s’étendant des basses pentes de La Possession, au centre ville de Saint-Paul en incluant la ville du Port.

JPEG - 204.4 ko
Le projet d’Yves Lion s’inscrit dans le droit fil des orientations du territoire.

Le projet d’Ecocité intègre les transformations des centres-villes existants ("Cœur de ville" de La Possession, "Ville et Port et mail de l’océan" au Port, "Centre ville et Front de mer" de Saint-Paul) ainsi que les nouveaux quartiers (Moulin Joli à La Possession, Cambaie à Saint-Paul). L’Ecocité s’étend sur une surface de 5.000 hectares.

L’ambition du projet de territoire du TCO est de construire une ville innovante et durable dans le cœur d’agglomération tout en poursuivant la structuration des mi- pentes, l’aménagement des Hauts et la valorisation du littoral touristique du Cap la Houssaye à la Pointe au Sel.

L’Ecocité accueille aujourd’hui 70.000 habitants sur les trois communes du Port, de La Possession et de Saint-Paul et a la capacité d’en accueillir 100.000 de plus en une génération. Le quartier de Cambaie Oméga, à lui seul, comptera 40.000 habitants (soit 15.000 logements).

Le plan intercommunal de lutte contre l’habitat indigne (PILHI) du TCO a identifié 9.000 logements indignes dans l’Ouest dont une insalubrité très diffuse entre les mi-pentes et les Hauts, dans des secteurs peu ou pas équipés et manquant de voiries et de réseaux divers : Saint-Paul, Trois-Bassins, Saint-Leu. Proposer à ces familles des logements dignes est un des grands objectifs du Programme Local de l’Habitat (PLH) en particulier pour les logements indignes dans des secteurs à risque comme les ravines. Une partie de ces habitants mal logés pourra choisir d’habiter le cœur d’agglomération demain.

Ecocité s’inscrit dans le droit fil des orientations du Schéma d’Aménagement Régional (SAR), qui identifie les objectifs de développement et d’aménagement, et du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT), approuvé par le TCO en avril 2013, qui reprend les prescriptions du SAR et les précise à l’échelle du Bassin de vie Ouest.

Le TCO est la seule collectivité d’outremer à avoir été retenue lors de l’appel à projets Ecocités lancé par le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement. Parmi les douze autres lauréats, Bordeaux, Strasbourg, Nantes, Grenoble, Montpellier et Marseille.

Renforcer la cohérence

Le cœur d’agglomération est pensé comme un ensemble unifié formant une continuité architecturale, urbaine et paysagère. La finalité du concours de maîtrise d’œuvre urbaine est de renforcer cette cohérence en connectant les différents projets et en amorçant d’une part Cambaie, de l’autre l’arrière-port Est.

Parmi les quatre projets proposés, le jury du concours a sélectionné celui d’Yves Lion pour sa très bonne adéquation avec le projet de territoire de l’Ouest. Les autres projets étaitent ceux de Thomas Richez, François Leclercq et Bernard Reichen. Le schéma directeur de l’Ecocité produit en 2012 a identifié plusieurs sujets : la constitution d’un front de mer attractif à l’usage de l’ensemble des habitants de l’ouest, une urbanisation renforcée le long du tracé de référence du futur transport en commun en site propre (TCSP) du TCO, la nécessité de réussir le lien Port Possession (arrière port, Triangle, Mascareignes, Sacré-Cœur) ainsi que le lien Saint-Paul Le Port (Henri Cornu, Cambaie, Savanna, la plaine de loisirs, l’Etang).

Le plan guide a pour objet de préciser le projet urbain et de le rendre de plus en plus harmonieux au fil des années.

La proposition de l’Ecocité du TCO

• La constitution d’une trame urbaine forte liant les trois villes et prolongeant les axes historiques. L’intensification des différents quartiers au sein des trois communes en complément de l’aménagement de Cambaie Oméga.

• La transformation des réseaux de transport en commun permettant de hiérarchiser clairement les liaisons interrégionales assurées par les cars jaunes du département et les liaisons interurbaines assurées par les Kar’ouest du TCO et liant les quartiers du cœur d’agglomération.

• La création d’une série de ponts au-dessus de la nationale 1 et de la rivière des Galets pour relier les quartiers entre eux et soulager en partie la nationale 1.

• L’aménagement de Cambaie selon une trame orthogonale complétée de rues piétonnes au sein des îlots. La création d’une rue de Cambaie reliée à Savanna d’une part et au Port de l’autre dans le prolongement de la rue de Saint-Paul. La mutualisation du stationnement sur Cambaie.

• La modernisation de Savanna en lien avec la plaine de loisir de Saint- Paul.


Kanalreunion.com