Environnement

Cyclone Bejisa : communiqué de la Mairie du Port

Témoignages.re / 2 janvier 2014

Premier bilan du passage du cyclone par la municipalité du Port.

L’impact du cyclone Béjisa sur la commune du Port ne présente pas, en ce début de soirée du 2 janvier 2014, de dégât sérieux ni de drame humain.

Les quelques familles qui ont souhaité être prises en charge l’ont été rapidement. Les deux principaux lieux d’accueil (Complexe municipal des sports CSM et le gymnase de la Rivière des Galets) ont respectivement permis d’accueillir 16 personnes d’une part et une famille de 7 personnes d’autre part. Une personne sans domicile fixe a été prise en charge sur un autre lieu d’accueil spécifique.

Ce sont en tout 24 personnes qui ont été accueillies en centre d’hébergement d’urgence. Ce sont principalement des personnes âgées seules, des familles monoparentales avec de nombreux enfants et une personne nécessitant une assistance respiratoire. Le dispositif mis en place sur la commune pouvait permettre l’accueil de 400 personnes environ sur deux sites et plus en cas de besoin.

En ce qui concerne les équipements et infrastructures de la Commune il est trop tôt pour évaluer de façon précise l’ampleur les dégâts occasionnés, notamment sur le patrimoine arboricole de la ville qui semble être le plus atteint. Toutefois, on peut noter l’absence de coupure d’eau sur la commune et le maintien en continu de la distribution de la ressource et de sa qualité. Ceci est le fruit de l’effort permanent de la collectivité qui a au fil des ans réalisé les investissements nécessaires. De plus, nous avons pu constater l’absence de coupures globales et prolongées d’électricité, certainement due à notre proximité avec la centrale EDF Est.

Cependant c’est avec prudence que cette première évaluation doit être prise en considération compte tenu de l’alerte rouge et de notre impossibilité à nous rendre sur les sites. La situation sur les équipements du grand port maritime ne nous est pas encore transmise. De plus, le littoral nord aménagé ne semble pas avoir subi des dégradations telles que nous avons pu connaître par le passé.

Enfin, il est à souligner la bonne collaboration avec les autres pouvoirs publics, plus précisément la police, les pompiers et la sous-préfecture avec qui la gestion de la crise s’est organisée. Ceci nous a permis d’apporter la meilleure réponse aux familles sinistrées.


Kanalreunion.com