Environnement

Daniel Chomet et Abourahame Soilihi

Lauréats – IFRECOR

Témoignages.re / 6 décembre 2012

Daniel Chomet, conseiller régional de la Martinique et président du Parc naturel régional, et Abourahame Soilihi, sénateur-maire de Mamoudzou (Mayotte) sont les lauréats du second concours Initiative française pour les récifs coralliens (IFRECOR). Pour rappel. Ce concours s’adresse essentiellement aux élus des collectivités des outre-mer. Le but est de récompenser les actions et politiques élaborés en faveur de la préservation et la protection des récifs et écosystèmes associés (herbiers et mangroves) récompensées. Le jury présidé par le Professeur Bernard Salvat (directeur émérite de l’EPHE – École Pratique des Hautes Études) a retenu 8 candidats. Détails sur les projets couronnés respectivement dans les catégories “Protection, valorisation, restauration” et “Éducation et sensibilisation”.

“Création de la Réserve naturelle régionale de la Baie de Génipa”

Pour Daniel Chomet : “La Baie de Genipa présente un patrimoine écologique et biologique d’exception (mangroves, herbiers à phanérogames, bancs coralliens). La dégradation du milieu naturel et les pollutions constituent les causes majeures de la diminution des densités de poissons. Le projet de création d’une Réserve naturelle régionale est en cours depuis 2007 et en cours de finalisation. La réserve et la gestion associée permettront de limiter les dégradations subies par les écosystèmes et de garantir leur bon état écologique à long terme”.

“Connaître la mangrove de Tsoundzou pour mieux la protéger ensemble”

Pour Abourahame Soilihi : “ Ce projet pluriannuel a pour objectif de sensibiliser les habitants du village de Tsoundzou I à la préservation de l’environnement, et en particulier à lutter contre le défrichement des mangroves. Il permet, grâce au partenariat avec l’antenne mahoraise du Conservatoire botanique national des Mascarins, de développer les connaissances et l’esprit critique des enfants sur la protection des mangroves et sur les problématiques liées à leur dégradation. Sept demi-journées d’animation sur le terrain sont dédiées aux enfants des classes de primaire de l’école municipale de Tsoundzou I”.


Kanalreunion.com