Environnement

Des leçons à tirer de l’incendie du Maïdo

Patrimoine mondial en feu pour la seconde année consécutive

Témoignages.re / 14 novembre 2011

Hier, lors de la rencontre avec la presse, Paul Vergès et Élie Hoarau ont précisé quelques premiers enseignements du grave incendie que nous connaissons.

À leur conférence de presse, Paul Vergès et Élie Hoarau ont notamment évoqué quelques leçons à tirer de l’incendie catastrophique qui vient de frapper pour la seconde année consécutive les Hauts de l’Ouest de notre pays.
Le secrétaire général du P.C.R. et député au Parlement européen a signalé que La Réunion peut recevoir des fonds européens de la Direction Générale de l’Environnement pour replanter nos forêts primaires. Il a obtenu un rendez-vous avec la directrice de ce service cette semaine, afin de lui faire part d’une demande dans ce sens.
Pour sa part, le président de l’Alliance, après avoir rendu hommage à l’immense travail accompli par de nombreuses personnes pour faire face à cet incendie, a dénoncé « la faute énorme commise par Paris », qui n’a pas pris assez vite les moyens d’éteindre le feu, comme cela avait été préconisé après la catastrophe de l’an dernier. Mais le plus important, dit-il, c’est que le pouvoir en place n’a pas pris des moyens de prévention afin de protéger notre environnement face à un tel danger.
Et à ce sujet, d’une manière plus générale, Paul Vergès a rappelé que lors du récent 10ème anniversaire de l’ONERC (Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique), dont il est le président, un nouvel inventaire très riche a été présenté pour prendre des mesures d’adaptation à ce réchauffement. Et compte tenu du retard pris en la matière par les Départements d’Outre-Mer, l’ONERC a publié un rapport pour demander au gouvernement l’application de plans régionaux car nos pays, situés dans des zones inter-tropicales, sont particulièrement menacés.
D’ailleurs, en décembre prochain dans l’Océanie, une rencontre est prévue pour débattre de la situation dans le Pacifique pour voir comment s’adapter au changement climatique afin de faire face aux cyclones plus forts et plus nombreux, aux sécheresses plus intenses, aux menaces sur la bio-diversité, à la montée du niveau des mers, etc. Qu’attend-t-on pour faire la même chose à La Réunion et corriger les erreurs de la Région qui supprime le tram-train, remet en cause le projet communiste d’autonomie énergétique de La Réunion en 2025, prévoit une route littorale qui pose des problèmes… ?


Kanalreunion.com