Environnement

Devant un Conseil Municipal qui s’enfonce dans l’auto-satisfaction, Pierre Thiébault interpelle les élus

Saint-Paul

Témoignages.re / 30 mars 2013

Hier, nous avons présenté l’intervention de Pierre Thiebault au Conseil Municipal de Saint-Paul. Il a soulevé la question de la garantie d’emprunt de la Commune sur le principe et sur les modalités. C’est un sujet essentiel de la gestion des deniers publics. Ni le journaliste du "JIR", ni celui du "Quotidien" ne l’a traité ; mieux, on ne trouvera aucune référence aux 3 interventions du seul élu communiste fidèle aux engagements de 2008.

Pierre Thiebault est intervenu également à propos de l’augmentation du budget de l’électricité et du rythme scolaire.

Sur le premier point, il a déclaré que dans la présentation du compte prévisionnel, chapitre 11, article 60612, ayant pour objet : Energie et Electricité, la commune a payé l’an dernier 1.665.000 euros. Cette année, il est prévu un montant de 1.873.810, soit 208 810 d’augmentation en l’espace d’une année. A ce rythme, la dépense dépassera les 2 millions d’euros en fin d’année. C’est impensable de continuer ainsi.

C’est pourquoi, il a souhaité que la Commune s’adresse à l’ADEME pour évaluer les conditions d’une baisse significative de la consommation. Cela est conforme à l’esprit du développement durable. En pratique, il a demandé une politique d’économie d’énergie ainsi que les dépenses correspondantes.

C’est un représentant des Verts qui lui a répondu, en précisant que le TCO a diligenté une initiative en la matière. Par contre, il n’a eu aucune réponse pour expliquer cette augmentation surprenante.

Concernant la réforme du rythme scolaire, Pierre Thiebault a rappelé qu’il était secrétaire académique d’un syndicat enseignant et qu’il était solidaire du corps enseignants qui manifeste contre ce projet pour le moins précipité.

 Compte rendu de la section PCR Saint Paul pour "Témoignages" 


Kanalreunion.com