Environnement

Émergence d’une vision réunionnaise fertile et porteuse de perspectives

“Quels quartiers durables à La Réunion ?”

Témoignages.re / 5 novembre 2009

Le forum proposé aux acteurs de l’aménagement professionnels et institutionnels le 29 octobre au Conseil régional et le lendemain au Département a vu l’émergence d’une vision réunionnaise sur la question liée aux quartiers de demain. En effet, la problématique relative aux quartiers durables à La Réunion a débouché sur des points de convergence et des points encore à débattre. Synthèse de cet événement (riche en échanges, fructueuse au niveau de la réflexion tant en ateliers qu’en séance publique), qui s’inscrit dans le prolongement du projet GERRI, “Les quartiers durables réunionnais”, intervenant en effet comme réponse aux enjeux de lutte contre les changements climatiques et au service de la société réunionnaise.

“Comment construire les quartiers de demain ?”
“Quel développement durable des villes et villages de La Réunion en réponse à ses besoins ?”
“Quels modes de vie, quels usages et quels modes de déplacement plus économes et conviviaux pour tous ces habitants ?”
“Comment mobiliser les ressources de l’île pour répondre à ces défis ?”
“Quelles innovations en urbanisme pour contribuer à la réussite locale du Grenelle de l’Environnement et de l’ambition GERRI ?”
Telles étaient les questions au centre du forum “Quels quartiers durables à La Réunion ?” organisé le 29 et 30 octobre dernier à Saint-Denis.
La première journée s’est déroulée au Conseil régional où des éléments de réflexion, à travers un état des lieux des connaissances existantes en matière d’aménagement durable, ont été apportés. La matinée a permis de décrire certains enjeux spécifiques à La Réunion tandis que l’après-midi a vu se dessiner quelques pistes de réponse avec la présentation d’opérations reconnues et de méthodes susceptibles de construire des références.
La seconde journée consacrée à la réflexion collective s’est déroulée au Conseil général. Quatre ateliers aux thématiques complémentaires se sont déroulés simultanément.
Les points de convergence et les contradictions identifiées ont été livrés au débat l’après-midi.
Le consensus au niveau des quatre ateliers a porté sur ces données :
1) Des habitants convaincus par des projets partagés pour réussir l’évolution des modes de vie, sans imposition d’un quelconque modèle
2) Un vivre-ensemble typiquement réunionnais et d’abord culturel, mais surtout fondateur
3) Une nature protégée et valorisée, mais d’abord protectrice
4) Une évolutivité comme condition de la durabilité
5) Des quartiers à taille humaine

Concernant les points toujours versés au débat, figurent les problématiques liées à la gouvernance, la nature et l’équité et au financement à travers les questions ainsi formulées :
1) Quelle bonne gouvernance technique et politique pour les projets de quartiers ?
2) La nature dans la ville ou d’abord les quartiers dans l’environnement ?
3) Quelle équité et quel financement pour des quartiers durables pour tous les Réunionnais ?

Après l’émergence de cette vision réunionnaise des quartiers durables, le programme s’est achevé sur la présentation des suites du forum et notamment les perspectives de collaboration avec les acteurs locaux :
La DDE lancera un appel à candidature au cours du 1er semestre 2010 auprès des collectivités locales souhaitant s’engager dans la démarche du référentiel que la DDE se propose de réaliser pour accompagner le développement durable de nos quartiers. Sous forme de guide méthodologique destiné à la maîtrise d’ouvrage, ce document aura pour objectif de définir un cadre et des exigences communes pour les quartiers durables — ou les éco-quartiers — de La Réunion.
Les projets retenus bénéficieront d’un suivi régulier, encadré par un comité de partenaires, ainsi qu’un appui technique et financier.
La DDE ainsi que le CETE Méditerranée sont par ailleurs mobilisés pour l’accompagnement local de la démarche nationale. Le référentiel définira l’articulation entre la démarche réunionnaise et la démarche nationale.
“Quels quartiers durables pour La Réunion ?”
Une problématique que les Réunionnais doivent plus que jamais continuer (à travers toutes les sphères) de s’approprier puisqu’à nous de penser, d’imaginer, de créer toutes les conditions afin que notre utopie d’aujourd’hui se transforme en notre réalité de demain...
À nous donc de bien prendre conscience de notre aspect non durable, de transcender cet état de fait et de nous projeter dans l’avenir afin d’anticiper sur les défis qui se poseront aux générations futures dans le plus grand respect des enseignements contenus dans la mémoire collective de notre peuple et du pays.


Kanalreunion.com