Environnement

Ensemble pour la protection des milieux aquatiques

Parc National et Fédération Départementale pour la Pêche :

Témoignages.re / 26 novembre 2009

Le partenariat a été signé hier au Parc National pour renforcer la protection des milieux aquatiques, à la fois patrimoine naturel en danger, ressources en eau et espace de loisirs et de détente.

Une vingtaine d’agents de terrain du Parc National de La Réunion suivront à la fin du mois une formation sur les espèces et les écosystèmes d’eau douce, la pêche et la gestion des ressources piscicoles avec la Fédération Départementale pour la Pêche et la protection du milieu aquatique et l’ARDA (Association Réunionnaise pour le Développement de l’Aquaculture). Cette formation aura lieu à la Rivière Langevin, à l’Etang-Salé et à la Rivière Sainte-Etienne.
Il s’agit en fait de la première action mise en œuvre suite au partenariat établi entre le Parc National et la Fédération Départementale. Une convention signée hier, pour préserver davantage les milieux naturels aquatiques, « une priorité dans l’aire et le cœur d’adhésion du Parc National ».
Le Parc National et la Fédération vont ainsi travailler ensemble dans plusieurs domaines : « le suivi scientifique des milieux hydriques concernés, dont le suivi de leur sensibilité aux phénomènes naturels et aux aménagements hydrauliques, le suivi et l’alerte face à la pollution d’origine anthropique, le développement d’outils de gestion, l’établissement de protocoles d’intervention en cas de crise, l’encadrement des actions de police de la pêche, l’animation et la communication auprès de tout public ».
Le Parc National assure ainsi ses missions de coordination des outils de gestion du patrimoine naturel. La Fédération donne plus de poids à ses actions basées sur la protection du milieu aquatique, la gestion patrimoniale piscicole, l’éducation et la sensibilisation à la préservation de ce milieu à travers les associations de la Rivière de l’Est, des rivières du Sud, du Nord et de Saint-André.

EP


Kanalreunion.com