Environnement

Eric Fruteau : « aucun pays n’est à l’abri »

Relevons le défi de l’anticipation et du développement durable

Témoignages.re / 14 mars 2011

Dans un communiqué, le maire de Saint-André appelle à anticiper les risques environnementaux et climatiques.

C’est avec beaucoup d’émotion, de stupeur et d’inquiétude que j’apprends ce drame environnemental et humain qui s’est produit au Japon hier. Les images sont impressionnantes. Nos pensées vont bien évidemment aux milliers de familles victimes successivement du séisme puis du Tsunami qui a suivi. Nous partageons la douleur de cette population qui, comme nous, habite une île.
Cette triste réalité vient démontrer qu’aucun pays n’est hélas à l’abri d’un drame environnemental dû aux événements naturels de notre planète. Auxquels s’ajoutent ceux provoqués par des mutations climatiques précipitées par les pollutions diverses.
Il est donc capital d’anticiper les risques environnementaux et climatiques. Notre île tout comme le Japon est plus que jamais concernée par ces changements (tsunamis, multiplication des cyclones et augmentation de leur intensité, augmentation du niveau de la mer, voire séismes futurs…). Nous devons donc prévoir notre aménagement futur. Rendre moins vulnérable notre département en anticipant les risques.
Dans ce cadre, nous devons par exemple élaborer des programmes d’éducation aux risques et préparer les générations à venir à la gestion de crise éventuelle.
Aujourd’hui il est de la responsabilité de chaque collectivité de relever le défi de l’anticipation, du développement durable et de l’aménagement cohérent de notre territoire insulaire.


Kanalreunion.com