Environnement

Goyavier en travers du rosier

Témoignages.re / 9 août 2010

Prenons le cas du Goyavier (Psidium catleianum) originaire du Brésil. Dire comme à Maurice Goyave de Chine est absurde : la couleur ne justifie pas le rhume !
Il fut rapporté à La Réunion le 17 janvier 1836 depuis Rio Janeiro par M. Th. Taunai, chancelier de la légation de France sous son nom d’origine : Araça violet. Cette drupéole grenat cause bien du tracas ! C’est la first (le number one, le n°1 des Espèces exotiques envahissantes (EEE) ou invasives, foi de Mac Donald ! J’y mettrai aussi la pulpe de ce que je sais.
Je ne vous emmènerai pas sur le sentier qui rejoint la Roche Écrite par la Bretagne. Au point de vue de la végétation d’origine, c’est foutu ; on est à peu près dans la même situation que sur les Rampes de Jouvancourt qui vont presque du PK 14.5… de la route de la Montagne (presque face à celle qui rejoint Saint-Bernard). La Goyaveraie a fondé son empire au détriment de la flore originelle. Les fourrés de Goyaviers sont si épais et si sombres que toutes les plantes amies de la lumière succombent.
Seulement voilà, ce fruit délicieux est devenu “l’or rouge” des Hauts. Sa productivité et sa rentabilité dépassent celle de la Canne à sucre. Des déjections expulsées tous azimuts par les anus, peu après, dans un milieu hyper-humide, germent une foison de plantules incrédules !
L’outrance est telle qu’un sieur économiste est pour “l’indigènation” de cette plante exotique, donc introduite, rapportée d’ailleurs.
À quand des Goyaviers sans graviers, sans petits noyaux qui se coincent entre les dents ?
D’accord pour les sorbets aux goyaviers, mais le sirop est de moindre qualité qu’aux purs fruits de gingembre officinal : notez l’erreur !
En périodes cycloniques, sur de très fortes pentes, nous avons pu voir d’importants glissements de terrain. Nous pouvons dire que TOUTES LES PLANTES ONT LEURS UTILITÉS, ne serait-ce que pour retenir les sols et pérenniser les sources. Ce brunissement de l’océan Indien en période d’avalasses est un peu beaucoup de la bonne terre qui devient couleur d’excréments. Heureusement que les Goyaviers, la Vigne marronne, les Grains bleus ou Tabac Bœuf, les Fougères Nephrolepis … sont là pour éviter à l’épiderme et au derme de notre île d’être ensanglantés !

Germain Pépin


Kanalreunion.com