Environnement

Grande distribution davantage impliquée dans le traitement des déchets

Deux amendements d’Anne-Marie Payet adoptés par le Sénat

Témoignages.re / 10 octobre 2009

Dans le cadre du débat sur la loi "Grenelle 2", la sénatrice de La Réunion Anne-Marie Payet a fait adopter deux amendements qui impliquent les grandes surfaces dans le traitement des déchets qu’elles vendent aux consommateurs.

Dans le cadre de l’examen du projet de loi Engagement national pour l’Environnement au Sénat, Anne-Marie Payet (Union Centriste – La Réunion) a fait adopter deux amendements sur la thématique des déchets.
Le premier implique la grande distribution dans la gestion des déchets d’emballages et de suremballages, en prévoyant, dès le 1er janvier 2010, la mise à disposition pour les consommateurs de points d’apport volontaire des emballages à la sortie des supermarchés et hypermarchés. La proposition de la « taxe pique-nique » n’ayant pas fait l’objet d’un consensus, cette solution pragmatique et participative se révèle également beaucoup moins onéreuse.
Le deuxième amendement prévoit la mise en place d’une information sur les produits les moins générateurs de déchets dans les grandes surfaces. Si le Grenelle de l’Environnement a élevé au rang de priorité la prévention des déchets avec un objectif ambitieux de réduction de 7% en cinq ans des ordures ménagères et assimilées, aucune mesure n’avait été prise jusque-là pour informer le consommateur sur le lieu de consommation.
Anne-Marie Payet se félicite de l’adoption de ces deux mesures fortes et médiatiques qui font participer, à moindres frais, le secteur de la distribution aux atteintes des objectifs du Grenelle.


Kanalreunion.com