Environnement

« Je veux mon bac bio »

Nouvelle campagne du CNIID pour le tri des biodéchets

Témoignages.re / 4 juin 2013

Le Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid) lance aujourd’hui la campagne de mobilisation nationale « Je veux mon bac bio ». Cette campagne, soutenue par de nombreuses associations, a pour objectif d’interpeller les décideurs politiques sur le sort des biodéchets en France.

« La poubelle d’un Français contient plus d’un tiers de biodéchets (déchets alimentaires et de jardin) composés de matière organique, facilement valorisables sous forme de compost et de biogaz. Mais faute de tri à la source, ils sont aujourd’hui majoritairement enfouis ou incinérés, générant ainsi de nombreuses pollutions.

Complémentaire des actions locales de compostage partagé et individuel, qui suscitent à juste titre un fort engouement citoyen, un tri sélectif doit être mis en place aujourd’hui par les collectivités locales pour capter la majorité du gisement. Seuls 3% de la population française sont en effet concernés par une collecte séparée des biodéchets, ouvrant la voie à un développement inquiétant du tri mécano-biologique (TMB). La France est l’un des derniers pays d’Europe à utiliser cette technologie risquée, mal contrôlée et coûteuse pour produire un compost destiné à l’agriculture, à partir d’ordures ménagères en mélange.

La campagne s’inscrit dans le cadre national et européen de prévention et de valorisation des déchets et plus largement de la transition écologique. Les dispositions du Grenelle de l’environnement et des orientations européennes relatives aux déchets encouragent la mise en place de la gestion séparée des biodéchets. Pour Laura Caniot, chargée de mission Prévention des déchets et alternatives, « si la France veut répondre aux objectifs de 45% de taux de recyclage en 2015 et de 23% de production d’énergie renouvelable d’ici 2020, les biodéchets ne doivent plus être les grands oubliés de la gestion des déchets ».

Pour alerter les pouvoirs publics sur la nécessité de gérer les biodéchets autrement, le Cniid et les associations partenaires appellent les citoyens à se mobiliser pour le tri à la source des biodéchets au moyen d’une pétition en ligne sur le site de la campagne jeveuxmonbacbio.org et à participer au recensement des initiatives de compostage partagé qui se développent partout en France. »


Kanalreunion.com