Environnement

L’eau pour 68% des ruraux et 75% des urbains dans 6 ans

Les Objectifs du Millénaire

Témoignages.re / 13 octobre 2009

Selon des statistiques du ministère béninois de l’Energie et de l’Eau, quelque 40% de la population rurale et 57% des habitants des villes ont accès à l’eau potable, malgré les efforts des autorités pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en matière d’eau et d’assainissement.

En 2007, le ministère béninois de l’Eau a fait état de plus de 13.000 sources d’eau - des puits aux robinets communautaires - dont 13 pour cent fonctionnent mal.

Toutes les régions du pays ne sont pas encore pourvues d’eau potable et l’accès et la disponibilité des approvisionnements ne sont pas les mêmes selon que l’on est en zone urbaine ou en milieu rural.

Bien que la majeure partie des circonscriptions administratives et chefs-lieux de département disposent d’eau potable, la desserte des localités urbaines et semi-urbaines ne signifie pas que toutes les populations avoisinantes desservies sont abonnées au réseau d’adduction d’eau potable.

L’accès à l’eau potable dans les villes du Bénin est assuré par la SONEB, créée en juin 2003 à l’issue d’une réforme institutionnelle de la Société béninoise d’électricité et d’eau (SBEE).

Etablissement public à caractère industriel et commercial avec pour mission le captage, le transport, le traitement et la distribution de l’eau potable ainsi que l’évacuation des eaux usées, cette entreprise d’Etat est aussi chargée de la mise en oeuvre de la politique du gouvernement en matière d’alimentation en eau potable en milieu urbain.

En milieu rural, il est mis à la disposition des populations un point d’eau pour 500 habitants, correspondant à 10 litres d’eau par jour et par habitant. Mais le nombre de demandes exprimé par les communautés et la faible densité d’une grande partie des zones rurales a conduit à réduire de moitié le nombre d’habitants par point d’eau, afin de parvenir à 20 litres d’eau par jour et par habitant.

L’un des Objectifs du millénaire pour le développement, adoptés par le Bénin, consiste à assurer un accès à l’eau potable à 75 pour cent de la population urbaine et à 68 pour cent des populations rurales d’ici à 2015.


Kanalreunion.com