Environnement

L’hiver le plus chaud de l’histoire au Canada

4 degrés au-dessus de la normale

Témoignages.re / 22 mars 2010

« L’ouverture précoce des terrasses au mois de mars était bel et bien un signe d’un changement climatique au Canada », écrit le journal "Matin" au Canada. Cette affirmation s’appuie sur des observations météorologiques.

« Environnement Canada qui gère les informations météorologiques depuis 1948 n’a jamais vu un hiver comme celui-là.
La température moyenne a monté de quatre degrés au-dessus de la normale. Ce fut aussi la saison hivernale la plus sèche jamais enregistrée au Canada.
Au Québec, la neige a été abondante, mais les précipitations ne sont pas comparables aux autres années. La ville québécoise qui a reçu le moins de flocons est étonnamment Sept-Îles.
Ce changement de climat peut avoir un lien avec le phénomène El Nino. Ce terme désigne les périodes de fortes chaleurs qui influencent le climat dans le monde, souligne l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce phénomène réchauffe les eaux dans l’est du Pacifique.
Malheureusement El Nino peut provoquer des catastrophes naturelles et entraîner des famines à l’autre bout du monde. »


Kanalreunion.com