Environnement

L’Office de l’eau adapte ses aides financières aux dispositions réglementaires

Témoignages.re / 20 octobre 2011

Le Conseil d’administration de l’Office de l’eau Réunion s’est réuni le 19 octobre 2011 sous la présidence d’Eric Fruteau. Cette séance a été l’occasion d’attribuer six subventions à des projets dans le domaine de l’eau et d’adapter les règles d’attribution des aides financières aux dispositions du Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage) et de la loi dite Grenelle II.

Le Sdage 2010-2015 est un document de planification décrivant la stratégie à mettre en œuvre à l’échelle du bassin Réunion pour l’atteinte du bon état des eaux en 2015. L’Office de l’eau en tant qu’établissement public, rattaché au Département, finançant des projets dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, est amené à modifier ses règles d’attribution de subventions afin de se mettre en conformité avec les dispositions prévues dans le Sdage. Les modifications les plus importantes visent à inciter les services publics d’eau potable à mieux protéger les captages d’eau. Les équipements alimentés par des prises d’eau stratégiques non protégées et pour lesquels il n’existe pas de démarche de régularisation ne peuvent plus être subventionnés.
Par ailleurs, la loi n°2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement — loi dite Grenelle II — prévoit que les communes exerçant la compétence de distribution d’eau potable mettent en place un schéma de distribution d’eau potable, mis à jour régulièrement, et prévoient un plan d’action en cas de dépassement du taux de perte en eau du réseau fixé par décret. Conscient du retard structurel pris par La Réunion dans la lutte contre les fuites, et des difficultés que rencontreront les communes et intercommunalités ayant en charge les services d’eau potable afin de se mettre en conformité avec la loi, l’Office de l’eau met en place une aide significative pour les études-diagnostics de réseaux menées en régie. Les études-diagnostics réalisées par des prestataires externes ainsi que les schémas directeurs sont déjà financés dans le cadre des Programmes opérationnels européens 2007-2013, pour lesquels l’Office de l’eau intervient en tant que contrepartie financière.

309.000 euros attribués

Enfin, comme chaque trimestre, le Conseil d’administration de l’Office a examiné les demandes de subvention en cours. Six dossiers ont été validés, dont quatre s’inscrivent dans l’objectif de gérer durablement la ressource en eau et deux sont des projets de communication. La Communauté d’agglomérations du Sud a ainsi obtenu une subvention de 13.417 euros pour le renouvellement de canalisations d’eau potable — secteur des Manguiers à l’Entre-Deux. La Créole a reçu une aide financière de 271.908 euros pour le programme 2011 de renouvellement de canalisations d’eau potable de la Commune de Saint-Paul. La SHLMR et le Creps de La Réunion ont obtenu respectivement 9.360 euros et 1.611 euros pour la mise en place d’équipements hydro-économes. Enfin, les deux autres bénéficiaires sont l’association Arterre pour son projet de Rencontres agro-écologiques prévues en novembre et décembre prochains, soit une subvention de 9.650 euros, et la Fédération réunionnaise du bâtiment et des travaux publics (FRBTP) pour la formation aux techniques de travaux sans tranchée, avec l’obtention d’une subvention de 5.200 euros.
Au total, sur les 47,5 millions d’euros dédiés à son programme pluriannuel d’aides 2010-2015, l’Office de l’eau a attribué en moins de deux ans plus de 19 millions d’euros de subventions, soit 40% du budget prévu pour six ans.


Kanalreunion.com