Environnement

La chasse au Tangue dans le parc national

Gestion raisonnée de la population des hérissons

Témoignages.re / 4 mars 2015

Le Parc national de La Réunion décrit son rôle dans la gestion de la chasse au tangue, un hérisson, à La Réunion.

Depuis la création du Parc national en 2007, et dans le prolongement des réflexions conduites au cours de l’élaboration de la Charte, le Parc national poursuit un travail de concertation avec la Fédération des chasseurs, l’ONF et l’ensemble des partenaires afin de mieux encadrer la chasse au Tangue en milieu naturel. L’objectif est de valoriser cette activité traditionnelle, en permettant sa poursuite tout en préservant les espaces les plus fragiles en cœur de parc national. C’est ainsi que le lot de Bélouve est ouvert en 2015 pour la deuxième année consécutive. Cette ouverture est le résultat de la volonté du Parc national et de ses partenaires (ONF, Département) de prendre en compte la passion des réunionnais pour cette chasse et maintenir les lieux autorisés.

La présence des agents du Parc national en forêt de Bébour-Bélouve ce week-end, en mission conjointe avec l’ONF, avait pour objectif de :
- vérifier au niveau du col de Bébour que les chasseurs disposaient de leur permis et licence de chasse ;
- sensibiliser les pratiquants aux limites du lot de Bélouve, qui ne comprend pas la forêt de Bébour, classée en partie en espace de naturalité préservée.
- expliquer les bonnes pratiques liées à la chasse au tangue afin de préserver les milieux naturels.

Pour le stationnement des véhicules, le Parc national appelle les usagers à veiller au respect de la sécurité de la circulation et à la préservation de la végétation indigène. Il est favorable à ce qu’un travail soit engagé pour adapter la réglementation à la situation nouvelle créée par l’ouverture du lot de chasse de Bélouve.


Kanalreunion.com