Environnement

La Réunion : nouvelle attaque mortelle de requin

Près du cimetière marin de Saint-Paul

Témoignages.re / 15 juillet 2013

Un communiqué de la Préfecture de La Réunion décrit les circonstances d’une nouvelle attaque mortelle de requin survenue ce jour à Saint-Paul, à quelques mètres du rivage d’une plage qui n’est pas surveillée.

Ce jour, aux alentours de 14H15, une baigneuse équipée d’un masque et d’un tuba a été victime d’une attaque de requin à quelque mètres du rivage, à proximité du cimetière marin de Saint-Paul.

Il s’agit d’une adolescente en séjour de vacances à La Réunion. Elle se baignait sur une plage non surveillée. Elle était accompagnée d’une autre jeune fille.

Dès réception de l’alerte, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de La Réunion a immédiatement mis en application les dispositions opérationnelles arrêtées dans le cadre de la gestion des alertes et de l’organisation des interventions en cas d’attaque.

Le préfet de La Réunion a rejoint sur place la député maire de Saint-Paul.

Une cellule médico psychologique a été mise ne place pour accompagner les proches de la victime.

Il s’agit de la deuxième attaque mortelle depuis le mois de juillet 2012 sur les côtes de La Réunion.

A la suite de l’attaque mortelle survenue le 8 mai 2013, une réflexion avait été engagée sur de nouvelles mesures post attaque. Dans ce cadre, le préfet vient de décider d’autoriser la pêche de l’individu suspecté d’être responsable de cette attaque.

Dans un communiqué du 5 juillet dernier, le préfet avait annoncé que :

« Une augmentation du nombre des observations de requins sur les sites de pratique d’activités nautiques a également été relevée par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion. En effet, 8 observations ont été signalées depuis le 8 mai dernier, date de la dernière attaque mortelle, contre 3 à 4 observations mensuelles en moyenne.

Cette situation conduit le préfet de La Réunion à recommander la plus grande vigilance aux usagers de la mer et plus particulièrement aux pratiquants des sports de glisse eu égard à leur plus forte exposition au risque d’attaque. Il invite ces derniers à respecter les conseils de prudence et rappelle les dispositifs de prévention et de surveillance mis en place. »

Il est à nouveau recommandé aux pratiquants des activités nautiques d’observer la plus grande vigilance, de s’informer auprès des mairies et des services de secours et de respecter les interdictions de baignade.

A l’occasion du dernier Comité opérationnel de réduction du risque requin (CO4R) du 13 mai 2013 et suite à la volonté de certains participants de permettre la reprise rapide de la commercialisation de la viande de requin, le préfet avait demandé l’accélération du programme relatif à la recherche de ciguatera. Alors que 11 individus avaient alors été pêchés, ce sont aujourd’hui 23 requins sur un objectif de 24 qui ont été prélevés. Après les premières analyses, la deuxième phase envisagée pourra donc débuter très prochainement.


Kanalreunion.com