Environnement

La situation s’améliore

État de la ressource en eau en avril 2012

Témoignages.re / 31 mai 2012

L’Office de l’eau Réunion dresse le bilan de l’état de la ressource en eau continentale (rivière et nappe) pour le mois d’avril 2012.

Suite à deux saisons humides faiblement arrosées en 2010-2011 et 2011-2012, les débits des cours d’eau et les niveaux piézométriques des eaux souterraines se sont retrouvés très bas en ce début d’année 2012.

Grâce aux précipitations de mars puis d’avril 2012, les déficits accumulés se résorbent en partie dans le Nord et l’Est. L’Ouest présente toujours une situation excédentaire des ressources en eau disponibles. Seuls le Sud et le Sud-Ouest, peu touchés par les pluies, voient l’état de leurs ressources en eau en fort déficit statistique.

Au niveau des cours d’eau, 9 stations présentent des débits moyens mensuels supérieurs aux normales saisonnières en avril contre 5 au mois de mars 2012.

Dans l’Est, les débits du Bras Noir et de la Rivière des Marsouins dépassent les valeurs maximales connues. Dans le Nord et dans l’Ouest, les débits égalent leurs valeurs les plus élevées pour un mois d’avril. Les principaux excédents sont mesurés sur La Plaine des Palmistes (+450%), la Rivière Sainte-Suzanne (+142%), la Rivière des Roches (+95%), le Bras Panon (+83%), le Bras des Lianes (+60%), la Ravine Saint-Gilles (+55%) et la source Dussac (+57%).

Une seule station est marquée par des déficits importants : le débit de la Rivière Langevin est inférieur aux normales (-60%) malgré une remontée significative (de 600 l/s en mars à 885 l/s en avril). Après un début d’année 2012 moins bon qu’en 2011, il faut s’attendre à une situation quantitative du cours d’eau toujours très défavorable aux différents usages en 2012.

En ce qui concerne les eaux souterraines, la situation s’améliore : 14 stations présentent des niveaux piézométriques moyens mensuels en excédent statistique en avril 2012 contre seulement 5 en mars.

L’amélioration concerne principalement les secteurs Nord et Est qui ont largement bénéficié des précipitations des mois de mars et d’avril 2012. Les principaux excédents sont mesurés sur les communes de Saint-Denis (+141%), de La Plaine des Palmistes (+124%), de Saint-Benoît (+108), de Sainte-Marie (+52%), de Saint-Paul (+23%) et du Port (+20%).

Les déficits se maintiennent dans le Sud et le Sud-Ouest avec une situation particulièrement dégradée sur les communes de l’Etang-Salé (-57%), de Saint-Louis (-30%) et de Saint-Pierre (-80% à Pierrefonds, -35% à la Ravine Blanche). Les niveaux moyens mensuels sont inférieurs aux minimums historiques sur ces trois systèmes. Compte tenu des risques de salinisation de ces aquifères et de leur exploitation, une attention particulière doit être portée à l’évolution des paramètres physico-chimiques (concentration en chlorures de sodium et conductivité) de ces nappes jusqu’à la prochaine saison des pluies.


Kanalreunion.com