Environnement

Le bac jaune arrive à la CIREST

En avant vers le développement durable

Témoignages.re / 4 février 2010

Il a fallu un changement de majorité consécutif aux renouvellements des municipalités en 2008 pour qu’enfin, les habitants des communes de la CIREST puissent avoir droit à des outils pour faire chez eux le tri sélectif. C’est un changement considérable qui s’annonce, de Saint-André à Sainte-Rose en passant par Saint-Benoît, La Plaine des Palmistes, Bras-Panon et Salazie.

En mars 2008, la nouvelle majorité à la CIREST a décidé, en accord avec leur engagement électoral, de relever le défi de l’environnement dans l’Est et de rattraper le retard pris par rapport aux autres intercommunalités en matière de tri sélectif des déchets.
La CIREST s’inscrit donc dans une logique de tri sélectif à la source et de la collecte sélective avec les bacs jaunes. Prévention, éducation, sensibilisation, recyclage sont la base d’une action qui débute dès ce mois-ci. « Nous devons mettre le paquet sur toute la valorisation des déchets en amont du traitement des déchets résiduels qui s’en trouveront réduits de volume », dit Eric Fruteau, Vice-président de la CIREST.
Cette orientation s’inscrit dans le cadre du PDEDMA actuel et futur.
Aussi, en plus des ambassadeurs recrutés par INOVEST et SEPUR, l’intercommunalité se dote d’ambassadeurs du tri sur tout le territoire afin d’expliquer le calendrier, le tri… Mais il est aussi important que chaque citoyen devienne un ambassadeur du tri.
« Nous comptons beaucoup aussi sur les écoles afin que le message passe avec les enfants et au sein des familles ».
Bien évidemment, le bac jaune vient compléter les efforts faits par la CIREST avec les Bornes d’Apport Volontaire (BAV) et les déchetteries.


Kanalreunion.com