Environnement

Le Cap-Vert hausse les tarifs de l’électricité

Energie fossile

Témoignages.re / 24 avril 2012

Comme La Réunion, le Cap-Vert dépend encore en grande partie des énergies fossiles. Pour faire face à la hausse du prix de ces combustibles, les producteurs d’électricité ont décidé de répercuter la facture sur le consommateur. Cela rappelle la nécessité de l’autonomie énergétique, surtout dans les petites îles.

L’Agence de régulation économique du Cap-Vert (ARE) a annoncé la nouvelle augmentation des tarifs de l’électricité, à partir de ce mercredi, justifiée par la tendance à la hausse des prix des combustibles.
L’ARE a expliqué que les nouveaux prix, pour la fourniture de l’énergie électrique par deux entreprises du secteur – l’ELECTRA (nationale) et l’Água e Energia da Boa Vista (AEB - privée) – ont été fixés en fonction des variations des prix des combustibles, prévues pour la période allant du 10 avril au 8 juin de cette année.
D’après la nouvelle grille, l’électricité d’usage domestique petite puissance a subi une augmentation de 01,27 escudo et la puissance souscrite jusqu’à 60 kilowatts/heure (KWh)/mois coûte désormais 31,38 escudos (près de 0,28 euros) par kwt, dont la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée), tandis que pour une consommation supérieure à KWh/mois le consommateur devra payer à présent 38,55 escudos (environ 0,35 euro).
L’électricité d’usage professionnel petite puissance a augmenté de 01,25 escudo, en passant de 33,27 escudos (environ 0,30 euro) à 34,52 escudos (environ 302 euros), alors que celle d’usage professionnel moyenne puissance a augmenté de 01,27 escudo des 28,74 escudos (environ 0,27euro) à 30,01 escudos (environ 0,28 euro).
Concernant l’éclairage public, la nouvelle grille des prix de l’électricité, qui sera appliquée par l’ELECTRA et par l’AEB, prévoit une augmentation de 01,26 escudo, soit de 28,30 escudos (environ 0,26 euro) à 29,56 escudos (environ 0,268 euro).
Les nouveaux prix de l’électricité font suite à l’augmentation généralisée des combustibles qui a aussi dicté la hausse du coût du transport public urbain au Cap-Vert.


Kanalreunion.com