Environnement

Le tri des déchets est l’affaire de tous

Territoire de la côte Ouest

Céline Tabou / 10 avril 2010

L’inauguration de deux centres de propreté a eu lieu jeudi 8 avril sur la commune de Saint-Paul, en présence d’élus de la mairie et du TCO (Territoire de la côte Ouest). Une classe de CM1 a participé à cet événement.

Ces deux centres inaugurés, l’un à Plateau-Caillou et l’autre à Carosse-Roquefeuil, viennent compléter les 9 déchetteries et centres de propreté existants sur le territoire des cinq communes de l’Ouest. À terme, l’Ouest comptera 15 structures, avec les 4 constructions prévues prochainement ; Bois de Nèfles/La Plaine, La Chaloupe Saint-Leu, La Possession et La Saline les Hauts.

Responsabiliser les citoyens

Le tri des déchets est l’affaire de tous. C’est un des enjeux majeurs de la TCO, et de l’avenir. Comme l’a rappelé Jean-Marc Gamarus, « chaque geste a son importance, il est nécessaire que tous agissent pour protéger notre environnement. Il est inacceptable, à notre époque, de voir encore des dépôts d’ordures sauvages alors qu’en plus du ramassage des ordures ménagères, les encombrants et les déchets verts sont eux aussi collectés et des centres de propreté sont là pour accueillir les autres déchets. Il est important de responsabiliser les citoyens d’autant plus que le chik est revenu à l’actualité ».
En 2009, plus de 8.313,84 tonnes de déchets à recycler ont été récupérées par les déchetteries et centres de propreté contre 7.500 en 2008 et 6.903,39 en 2007. 32.997 piles ont été ainsi récupérées (20.250 en 2008) et 8.690 litres d’huile usagée de moteur ont été amenés sur les sites (7.948 en 2008).

Deux nouveaux centres de propreté

Le centre de propreté de Plateau-Caillou est situé au 79 rue des Bengalis. D’une superficie de 4.500 mètres carrés, le site dispose de 6 bennes (2 à déchets végétaux, 1 à gravats, 1 à encombrants, 1 à métaux et 1 à cartons), de 4 bornes d’apport volontaire (1 pour les textiles, 1 pour les huiles et 2 pour le verre) et d’un local destiné aux déchets ménagers spéciaux. Le site sera ouvert 7 jour sur 7, offrant ainsi au public la plus large plage horaire possible. Il dispose de plus d’une plateforme de déchargement pratique et facile. Des panneaux d’information rappellent les consignes d’usage. Le site clôturé et végétalisé dispose d’un gardien dont le local a été équipé dans le cadre du développement durable (chauffe-eau solaire et panneaux photovoltaïques). Cinq mois ont été nécessaires pour construire cet équipement qui a coûté 660.968,82 euros HT et s’est fait en partenariat avec l’Europe (60% hors conducteur d’opération), le Conseil général (10% hors conducteur d’opération) et l’ADEME (33,3%).
Le site de Carrosse-Roquefeuil, situé au 54 rue des Espadons, s’étend sur 2.800 mètres carrés, il regroupe les mêmes équipements, et les horaires d’ouverture sont identiques : 7 jours sur 7 de 8h30 à 17h30 et de 8h00 à 12h00 les dimanches. La construction de cet équipement a aussi duré 5 mois et le coût de 641.380 euros a été réparti similairement.

Éducation à l’environnement

Une classe de CM1 de l’école Carrosse était présente pour cette inauguration. Les élèves avaient été sensibilisés au développement durable et au tri lors du 1er trimestre par des médiateurs de l’environnement. Les enfants, très au courant de cette démarche, ont rempli avec enthousiasme le quizz proposé par la TCO, grâce aux stylos fabriqués en matières recyclées qui leur avaient été offerts. Tous les ans, ce sont des milliers d’élèves qui bénéficient gratuitement d’intervention d’éducation à l’environnement.

Texte et photos CF


Kanalreunion.com