Environnement

Les habitants du “Levant” se mettent au compost

ZAC Bank à Saint-Pierre

Sophie Périabe / 24 décembre 2010

Les 66 familles du groupe d’habitation “Levant” situé à la ZAC Bank à Saint-Pierre se sont portées volontaires pour expérimenter la pratique du compostage, un projet porté par leur bailleur, la SHLMR, en partenariat avec la CIVIS.

Deux composteurs collectifs ont été installés dans les jardins du “Levant”. L’objectif, pour la SHLMR, est de sensibiliser les résidents sur l’élimination des déchets ménagers et surtout les inciter à « changer leurs habitudes », insiste Didier Babet, responsable de la gérance à Saint-Pierre. « Selon une étude de la CIVIS, chaque habitant produit 50 kg de déchets organiques par an. Il est donc important de trouver des solutions alternatives concernant l’élimination des déchets », poursuit Didier Babet. En effet, on ne peut pas continuer à tout jeter dans la poubelle classique.
Les familles pourront désormais trier les déchets organiques, c’est-à-dire les épluchures, déchets verts, etc., qui seront valorisés grâce aux composteurs. L’engrais ainsi obtenu servira à l’entretien des espaces verts du groupe d’immeubles.
Parallèlement, 3 familles ont opté pour le compost individuel en utilisant la technique du lombricompostage. Il s’agit d’une méthode écologique de valorisation et de transformation des déchets biodégradables en engrais naturel fondée sur l’utilisation de vers de compost. Ce projet expérimental, suivi par des étudiants de l’IUT de Saint-Pierre, consiste à entreposer un petit bac à lombrics dans l’appartement des familles volontaires ; une autre manière d’éliminer ses déchets de façon écolo.
Toujours dans le même esprit de protection et de préservation de l’environnement, 24 arbres ont été plantés à proximité des bacs à compost collectifs avec l’aide des enfants du groupe d’habitations. Une expérience innovante pour le bailleur social qui espère renouveler l’action avec d’autres groupes habitations.

SP


Kanalreunion.com