Environnement

Les planteurs obtiennent des compensations au Conseil général

Pénurie d’eau d’irrigation dans le Sud

Témoignages.re / 2 mars 2012

Suite à deux manifestations devant le siège de la SAPHIR, les agriculteurs alimentés par le réseau du Bras de la Plaine se sont rendus en délégation au Conseil général pour rencontrer la présidente de la collectivité compétente dans l’Agriculture. Au terme de cette réunion, plusieurs mesures ont été convenues dont le détail est donné dans un communiqué de la CGPER reproduit ci-dessous.

Suite aux difficultés rencontrées par les irriguants de la région du Bras de la Plaine, une réunion s’est tenue, ce jour, au Palais de la Source avec la présidente du Département, Mme Nassimah Dindar, et en présence de plus de 60 agriculteurs, afin d’évoquer les propositions de la CGPER émises depuis le début du blocage de la SAPHIR.

Au cours de cette réunion, il a été acté :

1 - Les mesures d’urgence suivantes :

La prise en charge des pertes occasionnées par l’arrêt de la distribution en eau du Bras de la Plaine.
Une aide pour l’acquisition des semences pour les maraîchers et les horticulteurs.
Une aide à l’engrais de l’ordre de 150 unités d’azote pour les planteurs de canne, les maraîchers, les horticulteurs et les producteurs de fruits.
Une remise de 25% sur les factures d’eau du 2e semestre 2011.

2 - Et les mesures de sécurisation du Bras de la Plaine suivantes :

La mise en place d’un programme de consolidation de la canalisation du Bras de la Plaine.
L’interconnexion des réseaux d’irrigation d’ici 2014.

À l’issue de cette réunion, les planteurs se sont montrés satisfaits des décisions prises mais resteront vigilants quant à leur application. Les planteurs ont rappelé que les aides doivent revenir aux agriculteurs.


Kanalreunion.com