Environnement

Les travaux se poursuivent à un rythme soutenu

STEP des Trois Frères à Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 17 novembre 2012

Le 15 mars dernier, la CINOR, la Ville de Sainte-Suzanne et le Groupe SAUR procédaient à la pose de la première pierre de la station d’épuration intercommunale dite « Terre des Trois Frères ». Huit mois après, où en est-on de l’avancée de la construction de cette STEP HQE visant à remplacer à mi-2013 celle de la Marine, devenue obsolète. Les travaux se poursuivant à un rythme soutenu, les délais étant respectés, tout porte à croire que l’équipement sera bien livré en avril 2013 pour une mise en exploitation attendue en juin 2013.

En effet, les travaux de terrassement et la construction des ouvrages, réalisés par la société GTOI et supervisés par les équipes d’EGIS Eau, se sont en effet enchaînés sans relâche. Suite aux travaux de terrassement réalisés de janvier à avril 2012, les travaux de gros œuvre du génie civil ont été menés à bien et touchent à leur fin sur les bassins du traitement biologique (SBR), le bâtiment technique et le bâtiment d’exploitation.

Débutés en octobre, les travaux de second œuvre s’achèveront comme prévu en décembre 2012.

JPEG - 48.8 ko

Enfin, les équipements hydrauliques sont quant à eux actuellement en phase de montage, dans le SBR et le bâtiment technique, avant les essais d’étanchéité en eau des bassins prévus également en fin d’année.

La CINOR et le Groupe SAUR (à qui ont été confiées la conception, la construction et l’exploitation de la STEP) ne cachent pas leur satisfaction. D’autant plus que, parallèlement à l’avancement des travaux, le dossier de financement du projet initié par la CINOR a franchi un grand pas courant juin, avec la validation du plan de financement comprenant les subventions du Fonds européen de développement régional (FEDER) et de l’ONEMA. La somme des subventions concernant cette station et ses équipements connexes s’élève donc à 11 millions d’euros, soit près de 65% du montant du projet, qui représente un budget global de 17 millions d’euros.

Un nouveau souffle pour l’aménagement

Ce projet dépeint comme structurant, et dont la finalité consiste à protéger l’environnement et le milieu aquatique, conformément aux Directives européennes en la matière, constitue également un outil qui permettra l’aménagement du territoire pour les 20 à 30 années à venir.

«  Aménager, c’est bien évidemment anticiper et, par conséquent, prévoir la mise en œuvre d’équipements utiles pour assurer l’avenir des générations futures. La nouvelle STEP en fait partie et guidera la densification de nos quartiers actuels et futurs et accompagnera leur dynamisme économique et donc l’emploi  », confie Maurice Gironcel, Président de la CINOR et Maire de Sainte-Suzanne.

Dynamique nouvelle pour le développement économique, certes, mais aussi pour le développement social avec un accompagnement de la construction de logements, une des priorités phares de la Ville. Maurice Gironcel ne manque pas de rappeler que « les délivrances des nouveaux permis de construire étaient conditionnées à l’extension du système d’épuration des eaux usées. Après avril 2013, bien des contraintes sauteront ».

Parallèlement, en matière environnementale, ce nouveau service de traitement des eaux usées participera à l’amélioration du cadre de vie, avec une qualité des eaux traitées rejetées en mer allant au-delà des exigences réglementaires, avec impact minimal sur l’environnement faune et flore sensible du territoire, la préservation de la qualité des ressources en eau.

La nouvelle station d’épuration s’inscrit en effet dans un respect total des aspects environnementaux avec maitrise des nuisances sonores, traitement complet des odeurs et respect permanent des objectifs de traitement de l’eau.

La collectivité est confiante : elle s’est appuyée sur des systèmes de traitement des eaux usées bien connus en France pour lequel il y a déjà eu un retour d’expérience suffisamment important et satisfaisant. En effet, les procédés employés, qui relèvent d’une technologie moderne, ont déjà été éprouvés sur des ouvrages de même type, qui constituent plus de 80% du parc de stations d’épuration existantes.

Haute qualité environnementale...

Ce projet d’équipement de traitement des eaux usées se veut ambitieux. Ainsi en matière de construction, une démarche Haute Qualité Environnementale a été mise en œuvre dans le cadre de ce chantier avec des cibles identifiées.

La station d’épuration Terre des Trois Frères s’intégrera parfaitement dans le paysage, avec une architecture originale et valorisante, développée par le cabinet T&T architecture, respectant les masses végétales existantes et confondant la construction avec son environnement naturel.

Dès la conception, un impact minimal de la station sur l’environnement a été recherché. Les quatre files de traitement de l’eau garantissent une souplesse d’exploitation, la performance du traitement, la qualité des eaux rejetées et la pérennité de l’installation. L’unité sera également équipée d’un système de désodorisation.

La construction de cet ouvrage et son exploitation s’inscrivent dans une démarche de développement durable en y intégrant une démarche QSE ainsi qu’un plan de déploiement d’une démarche d’entreprise citoyenne.
Insertion sociale...

Au-delà de la démarche HQE et celle de répondre aux enjeux de « chantier vert », la CINOR n’a pas manqué de mettre en avant le volet social de cette opération. Ainsi, des clauses sociales, visant la formation, l’apprentissage et l’insertion, ont été imposées aux constructeur et entreprises sous-traitantes. Ainsi, près de 3.000 heures d’insertion sociale et professionnelle sont dispensées dans le cadre de ce chantier.

Rendez-vous est à présent donné en juin 2013 pour la mise en service de cet équipement qui relève, personne n’en doute, d’une importance essentielle pour le territoire, et particulièrement pour la Ville de Sainte-Suzanne

Pour rappel, la STEP Terre des Trois Frères est située Chemin Marencourt, côté montagne, et assurera le traitement des eaux usées des zones urbaines denses de la commune de Sainte-Suzanne. D’une capacité de traitement de 25.000 équivalents habitant (EH) lors de son démarrage, la station est prévue pour répondre aux besoins de 37.500 équivalents habitants.

Avec la volonté d’équiper le territoire d’un dispositif d’assainissement de référence, la CINOR a lancé une vaste démarche de mise aux normes de ses installations. L’ambition de la collectivité est d’atteindre des performances de traitement supérieures aux exigences de la Directive européenne sur les eaux résiduaires urbaines.

Ce programme d’investissement de grande ampleur correspond à la construction de la STEP du Grand Prado à Sainte-Marie, d’une capacité de 160.000 EH*, puis 235.000 EH en 2030 ; de celle des Trois-Frères donc ; des réseaux de transfert entre anciennes et nouvelles stations ; ainsi que des émissaires pour le rejet en mer des eaux traitées.
Financement : FEDER, ONEMA, usagers

Si la CINOR a su tirer profit des subventions du Fonds européen de développement régional (FEDER) et de l’ONEMA, à hauteur donc de 11 millions d’euros (représentant une part de 65% du montant global du projet, chiffré à 17 millions d’euros), il restait à assurer le financement des 6 millions restants.

Cette part non subventionnée des investissements réalisés pour la construction de la station est financée par les usagers, via le contrat de concession, sur une durée de 20 ans. Cela se traduit sur les factures d’eau, à partir de septembre 2012, avec l’adjonction de la « Part Investissement » d’un montant de 0,268 euro HT/mètre cube.

Dans un second temps, en 2013, lors de la mise en exploitation de la station d’épuration avec le traitement des eaux usées, s’ajoutera la « Part Exploitation » d’un montant de 0,702 euro HT/mètre cube.

Pour une famille ayant une consommation semestrielle de 120 mètres cubes, la Part Investissement a un impact de 35 euros TTC et la Part Exploitation un impact de 90 euros TTC, soit un impact de 125 euros par semestre.

Le coût mensuel du traitement des eaux usées par la nouvelle STEP est estimé ainsi à hauteur de 21 euros TTC dans le cas de cette famille.

Ce montant peut être comparé à un forfait mensuel de base de téléphonie mobile.


Kanalreunion.com