Environnement

Neil Armstrong nous a quittés

Mort du premier homme à marcher sur la Lune

Céline Tabou / 27 août 2012

Neil Armstrong est décédé samedi, quelques semaines après l’arrivée sur Mars de la plus importante mission d’exploration de cette planète. Il était le premier être humain à poser le pied sur un astre qui n’est pas la Terre. Le 21 juillet 1969, il était le premier Terrien à marcher sur la Lune.

Neil Armstrong est décédé samedi 25 août, à l’âge de 82 ans, suite à des complications lors d’une intervention cardio-vasculaire, a indiqué sa famille dans un communiqué de presse. L’homme avait fait faire un « bond de géant » à l’humanité en étant le premier homme à poser le pied sur la Lune.
Sa mort arrive quelques semaines après le lancement de la sonde “Curiosity” sur Mars.

« Un bond de géant pour l’humanité »

Né le 5 août 1930 dans le Midwest des États-Unis, Neil Armstrong avait déjà vocation à l’âge de 6 ans de voler. Ce dernier a durant des décennies révélé ses capacités hors pair, avec tout d’abord l’obtention de sa licence de pilote à 16 ans, puis « une réputation de pilote aux qualités et au sang froid exceptionnels ». L’ancien astronaute américain commandait le vaisseau spatial “Apollo 11” qui s’est posé sur la Lune le 20 juillet 1969. A son arrivée sur l’astre, ses premiers mots sont restés dans l’histoire du monde : « C’est un petit pas pour un homme, un bond de géant pour l’humanité ».
Au côté de Buzz Aldrin, les deux hommes ont passé près de trois heures à marcher sur la Lune, à récolter des échantillons, mener des expériences et prendre des photos. « Ce que l’on voyait était tout simplement magnifique, au-delà de toute expérience visuelle à laquelle je n’avais jamais été exposé », a déclaré un jour Neil Armstrong. Ses deux coéquipiers de la mission “Apollo 11”, Buzz Aldrin et Michael Collins, ont relaté leur expérience dans des ouvrages et documentaires, mais Neil Armstrong avait toujours refusé d’écrire ou de s’exprimer dans la presse. Ce dernier était connu pour sa discrétion.

Un hommage planétaire

Les scientifiques ont salué le travail de l’homme et son humilité. John Glenn, 81 ans, qui a effectué le premier vol orbital américain, a salué, selon l’“AFP”, « l’audace » de Neil Armstrong : « C’était une personne humble et il l’est resté après son vol lunaire, comme avant ». De son côté, le directeur de la Cité de l’Espace à Toulouse, en France, Jean-Baptiste Desbois, a déclaré : « avoir vu l’homme marcher sur la Lune, on n’a qu’une envie, c’est que cela recommence » sur la planète Mars. Planète sur laquelle l’agence spatiale américaine (Nasa) vient de poser sa sonde “Curiosity”.
Neil Amstrong a été écoré de nombreuses fois par les États-Unis, mais aussi 17 autres pays. Le président américain, Barack Obama, a salué dans un communiqué « l’un des plus grands héros de l’Amérique », « non pas seulement de son époque, mais de tous les temps ». La famille du défunt a formulé une demande « à tous ceux qui veulent se souvenir de Neil Armstrong » : « La prochaine fois que vous vous promenez dehors par une nuit claire et que vous voyez la Lune vous sourire, pensez à Neil Armstrong et faites-lui un clin d’œil », a indiqué l’“Agence France Presse”.

 Céline Tabou  


Kanalreunion.com