Environnement

Quatre espaces naturels sensibles à découvrir

Fête de la Nature du 19 au 23 mai

Témoignages.re / 19 mai 2010

A l’occasion de la Fête de la Nature du 19 au 23 mai, le Conseil général propose des visites gratuites de quatre espaces naturels sensibles : Sans Souci, Bois Blanc, Dioré, et le site d’Archambeaud.

Pour protéger la nature, encore faut-il la connaître. C’est le sens de la Fête de la Nature, initiative de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) France et du magazine “Terre sauvage”, sur le plan national, pour permettre aux familles de découvrir de manière ludique et gratuite les richesses de la biodiversité. « Le public sera ainsi invité à découvrir des espèces emblématiques ou méconnues, à arpenter des territoires parfois familiers, sous la conduite de guides naturalistes. Il pourra mieux comprendre le travail et la passion des gestionnaires d’espaces naturels, des forestiers, des professionnels et bénévoles de la protection de la nature… », indique le Conseil général.
Quatre espaces naturels sensibles sont ainsi ouverts au public : Sans Souci à Saint-Paul pour découvrir les espèces indigènes des forêts de l’Ouest, Bois Blanc à Sainte-Rose pour des visites guidées accessibles aux personnes handicapées (le 21 mai) et tout public (le 22 mai), Dioré à Saint-André avec l’association Alon Pren’Dioré en main et Archambeaud au cœur du Tampon pour découvrir le patrimoine culturel et la forêt indigène.
Les Espaces Naturels Sensibles (ENS) ont un intérêt patrimonial, écologique et paysager. Ils sont protégés depuis 1991 par le Conseil général afin de les soustraire à la pression urbaine et aux menaces qui pèsent sur l’environnement. Une taxe départementale des ENS rapporte ainsi à la collectivité 6 millions d’euros par an. Le Conseil général travaille avec l’Etat, les communes, les associations, le Conservatoire du littoral pour l’entretien des sites, pour le suivi scientifique des milieux (localiser les espèces rares, inventaire botanique et ornithologique, etc), la lutte contre les espèces envahissantes, etc. Des brigades de gardes assermentés s’occupent du contrôle et de la surveillance de ces espaces.
Ce sont ainsi 7.000 hectares d’ENS qui sont confiés en gestion à des associations et des communes. Près de 1.850 hectares ont été acquis grâce à la taxe départementale ENS et 3.300 hectares sont des zones de préemption qui permettent de protéger les ENS de la spéculation foncière. Près de 200 emplois ont été créés depuis 2001 autour de ces Espaces naturels sensibles et 800 km de sentiers de randonnées sont entretenus par le Conseil général.


Pour visiter

- Le site de Sans Souci, Saint-Paul : 19 mai
(contact : 0692-64-46-21)

- Le site de Bois Blanc, Sainte-Rose : 21 et 22 mai
(contact : 0262-47-18-20)

- Le site de Dioré, Saint-André : 22 mai
(contact : 0262-97-40-32)

- Le site d’Archambeaud, Le Tampon : 22 mai
(contact : 0692-64-46-21)


Kanalreunion.com