Environnement

Saint-André en lutte contre les dépôts sauvages

Sophie Périabe / 15 octobre 2009

Mardi dernier, la municipalité de Saint-André, avec le soutien de la CIREST, a organisé une opération coup de poing dans le quartier de la Rocade Sud, objectif : lutter contre les dépôts sauvages en fleurissant les sites souillés. À terme, la municipalité souhaite éradiquer les quelques dépôts sauvages qui persistent dans les quartiers de la commune.

La municipalité de Saint-André a lancé un vaste programme pour lutter contre les dépôts sauvages. Il est vrai que les précédentes opérations ont permis de faire diminuer considérablement le nombre de ces dépôts sur le territoire communal, mais il y a certains sites récurrents. « Nous avons des dépôts sauvages de 3 à 4 mètres cubes qui reviennent à chaque fois sur certains sites », indique Patrick Amourgom du service Environnement de la commune. « Ce sont généralement des encombrants. Ce phénomène est lié au non respect du calendrier de collecte des encombrants et la population n’a pas encore l’habitude de se rendre en déchetterie alors qu’il y en a une facilement accessible en centre-ville », explique Patrick Amourgom.
Mardi, les habitants de la Rocade Sud ont donc vu les 2 dépôts sauvages de leur quartier complètement éradiqués et remplacés par des plantes. En effet, « lorsque nous revégétalisons le site, les gens ont plus de scrupule à déposer leurs ordures », soutient Patrick Amourgom.
À Bois-Rouge, où une opération de ce type a déjà été menée, sur les 3 sites revégétalisés, un seul a été de nouveau pollué. « Il n’y a pas 100% de réussite, mais nous avançons petit à petit pour améliorer le cadre de vie des habitants ».
Parallèlement à cette opération, des ambassadeurs du tri vont à la rencontre des riverains des quartiers concernés afin de les informer sur le calendrier de collecte des déchets, sur la déchetterie, etc. L’objectif est d’impliquer la population et les associations de quartier dans cette lutte. « Nous souhaitons dissuader les récidivistes et sensibiliser la population sur la méthode de gestion des déchets et améliorer le cadre de vie des habitants. C’est une démarche évolutive », précise le service Environnement.
La municipalité de Saint-André compte également sur l’opération Kass Moustique prévue à la fin du mois pour continuer à sensibiliser la population. Quatre secteurs seront cette fois concernés : Cambuston, La Rivière du Mât les Bas, Dioré et le Centre-ville.

S.P.


Kanalreunion.com