Environnement

Saint-André : l’extension de la station d’épuration

Témoignages.re / 19 novembre 2011

L’année prochaine, la Ville de Saint-André aura une nouvelle station d’épuration qui permettra le traitement des eaux dans les normes.

En 2008, le constat est alarmant. La station d’épuration de Saint-André, située au bas du Chemin l’Étang, a une capacité de traitement de 8.000 équivalents-habitants (l’unité équivalent habitant exprime la charge polluante contenue dans 180 litres d’eaux usées c’est-à-dire la production d’un habitant et par jour) alors que la charge qui parvient à la station est de 12.000 EH.

Chaque jour, ce sont 1.300 m3 d’eaux brutes non traitées qui se déversent directement dans l’océan. En plus du préjudice environnemental, la non-conformité de l’installation entrave les capacités d’urbanisation de la commune. C’est pourquoi il a décidé de l’agrandissement de cette station.

La nouvelle est dimensionnée pour recevoir les eaux usées générées par 20.000 équivalents-habitant. La station permettra également de traiter les matières de vidange des installations individuelles (fosses septiques) pour 300 équivalents-habitant.

Parallèlement aux travaux de construction de la station, la commune procédera à une actualisation de son schéma directeur des eaux usées afin de le mettre en conformité avec les nouvelles orientations d’aménagement du Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui est en cours d’élaboration.

Le coût global de cette opération est de 11 millions d’euros TTC.


Livraison 2012

Le marché « travaux » a été notifié fin 2010. L’ordre de service de les démarrer a été notifié le 24 janvier 2011. Le délai d’exécution est de 21 mois. Les travaux devraient donc s’achever, hors intempéries, fin octobre 2012.
Actuellement, le groupement d’entreprises est dans la phase de réalisation du génie civil : les premiers travaux d’équipement du site devraient débuter au premier trimestre 2012.


Kanalreunion.com