Environnement

« Un événement incontournable dans le calendrier réunionnais »

Soutien de la commune de Saint-André au Festival Mondial de la Terre

Témoignages.re / 3 juillet 2010

Parmi les événements de cette semaine à La Réunion qui sont à retenir, il y a la première édition réunionnaise du Festival Mondial de la Terre, qui s’est déroulé le dernier week-end à Saint-André. “Témoignages” a déjà rendu compte de cet événement et souligné son importance dans le cadre de la bataille des Réunionnais pour le développement durable (voir notre édition de lundi dernier). Mais nous voudrions en reparler aujourd’hui pour saluer le soutien de la municipalité de Saint-André à cette initiative. Un exemple que les autres collectivités et institutions pourront suivre lors des prochaines éditions…

Le Festival Mondial de la Terre a été lancé en juin 2005 au niveau planétaire par l’association française Terralliance, soutenue par un grand nombre de hautes personnalités comme le philosophe Edgar Morin, Yann Arthus-Bertrand, le professeur Belpomme, Maud Fontenoy, l’écrivain et biologiste Albert Jacquard, etc. (voir sur internet le site www.festivaldelaterre.org). Cette association a proposé à Marie-Claude Firminy, présidente de Biodanza Océan Indien, d’être la déléguée du Festival Mondial de la Terre à La Réunion, à l’occasion de la première célébration de cet événement dans notre île cette année.
En quelques semaines, Marie-Claude Firminy a réussi à fédérer une vingtaine d’associations réunionnaises dans ce sens, afin de défendre dans notre île les valeurs de l’écologie, de la solidarité et de la paix. Elle a également reçu le soutien de la commune de Saint-André, qui a accepté d’accueillir cette manifestation samedi après-midi à la médiathèque et le dimanche au Parc du Colosse. A noter que pour sa 5ème édition, le Festival Mondial de la Terre a été reconnu par l’UNESCO comme “Evénement de la Décennie en faveur de l’Education au Développement Durable”.

« Le développement durable au cœur de l’unité saint-andréenne »

Dimanche matin, Marie-Anne Ferrère, adjointe au maire de Saint-André déléguée aux Sports, est venue ouvrir cette journée aux côtés de Marie-Claude Firminy et des autres partenaires de la célébration. Au nom d’Eric Fruteau, elle a souhaité à tous les participants la bienvenue à Saint-André au 1er Festival Mondial de la Terre se tenant à La Réunion. Elle a également remercié l’ensemble des associations et leurs bénévoles qui se sont mobilisés pour l’organisation de cette manifestation en ayant choisi Saint-André pour la tenue de cette première à La Réunion. « D’autant que depuis 2008, la nouvelle municipalité a inscrit le développement durable au cœur de l’unité saint-andréenne ».
Marie-Anne Ferrère a souligné que « pour agir au plus vite sur le plan de l’environnement, du traitement des déchets, des énergies renouvelables et de l’éducation, le maire a mobilisé ses services et des partenariats divers afin que la commune réponde au mieux aux exigences déclinées lors du Grenelle de l’Environnement ».

« La culture du lien social et de la solidarité »

Cette forte volonté de la municipalité saint-andréenne s’est concrétisée par des liens avec des partenaires clés. En signant par exemple en mars 2009 une convention avec l’ARER (Agence Régionale de l’Energie Réunion), le maire est passé du discours au concret en marquant le début d’un projet intitulé Alon Versa (Alon Valoriser les Energies Renouvelables à Saint-André). Valoriser les énergies renouvelables au travers d’aménagements divers (constructions d’écoles HQE, pôle d’équipements, réhabilitation des complexes sportifs, éco-quartiers, fermes solaires), impulser une large réflexion participative tant au niveau collectif qu’individuel : telle est l’ambition partagée avec la population pour que le développement durable soit au cœur de cette ville.
« Nous avons déjà mobilisé une majorité de Saint-andréens autour du respect de l’environnement, de la lutte contre l’insalubrité, de la culture du lien social et de la solidarité. Sans cette solidarité entre tous, nous ne saurions préserver dans notre ville, sur notre île, sur notre terre les conditions d’une existence en phase avec les défis liés au changement climatique et les objectifs d’autonomie énergétique. Ainsi il me semble que nous convergeons avec Terralliance sous l’égide de laquelle vous organisez ce festival, en plaçant l’être humain comme principal moteur du développement durable », a conclu Marie-Anne Ferrère, en ajoutant : « Au nom de Monsieur le Maire, je souhaite une pleine réussite à cet événement qui, je l’espère, deviendra incontournable dans le calendrier réunionnais ».

Correspondant


Au prochain Café Philo

“Bilan et perspectives du Festival Mondial de la Terre à La Réunion”

Le prochain Café Philo Solidarité organisé par le Cercle Philosophique Réunionnais chez Virgin Mégastore à Saint-Denis aura lieu le mercredi 25 août 2010 de 16 heures 30 à 18 heures, avec comme invitée Marie-Claude Firminy, présidente de Biodanza Océan Indien, déléguée du Festival Mondial de la Terre à La Réunion. Au cours de cette rencontre aura lieu un échange d’idées sur le bilan de la première édition réunionnaise du Festival Mondial de la Terre et sur les perspectives de cet événement l’an prochain, voire plus tard pour le pérenniser. C’est une rencontre gratuite et ouverte à tout public, en particulier aux partenaires de cette manifestation cette année, mais aussi à tous les autres qui souhaitent s’y associer lors des prochaines éditions.


Kanalreunion.com