Environnement

Un mort à Saint-Gilles, un pêcheur hélitreuillé à Saint-Leu

Météo - forte houle

Témoignages.re / 6 septembre 2011

Les côtes Sud et Ouest de La Réunion sont concernées par un épisode de forte houle depuis hier. Dans l’Ouest, au port de Saint-Gilles, cette houle a entraîné la mort d’un homme d’une soixantaine d’années, qui s’est retrouvé à l’eau suite au chavirement de son embarcation. Du côté de Saint-Leu, un pêcheur se retrouve en grande difficulté, sa barque attachée à une bouée. Il a été hélitreuillé.

Les vagues déferlent depuis hier midi et touchent plus particulièrement les côtes Ouest et Sud de l’île.



A Saint-Gilles, un pêcheur d’une soixantaine d’années a trouvé la mort vers 13 heures. Sa barque de plaisance a chaviré à 100 mètres environ des passes d’accès au port. Il n’a pu être ranimé par les sauveteurs. Les deux autres personnes qui se trouvaient à bord de l’embarcation ont pu être sauvées. 



Vers 14 heures, à Saint-Leu, dans la mer déchaînée, un pêcheur s’est retrouvé en grande difficulté et a attaché sa barque à une bouée, attendant les secours. Il a été hélitreuillé aux alentours de 16h30 par un hélicoptère de la Marine nationale.



« Entre 14 heures et 15 heures, plusieurs navires n’arrivant pas à rallier le port de Saint-Gilles ont contacté le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de La Réunion. Quatre d’entre eux ont pris la direction du port Ouest au Port, dont les conditions d’accès sont meilleures compte tenu de l’orientation de la houle », indiquait la Préfecture dans un communiqué publié vers 18 heures 15.



La Mairie de Saint-Paul a mis en place un arrêté pour interdire toute sortie et toute entrée dans le port de Saint-Gilles. A Saint-Leu, un arrêté a été pris suite aux mauvaises conditions météorologiques liées à la forte houle. Il interdit la circulation piétonne sur le littoral ainsi que sur le port de plaisance de Saint-Leu, et ce, jusqu’à nouvel avis. La baignade est interdite de la limite des eaux jusqu’à la bande des 300 mètres.



Lors du dernier épisode de forte houle le 3 août dernier, la Préfecture avait mis en place un arrêté « d’interdiction de baignade et des activités nautiques pratiquées avec des engins de plage et des engins non immatriculés » dès le 2 août. Cette fois, si le drapeau rouge avait été hissé à Boucan et aux Roches Noires depuis hier matin, ni la Préfecture, ni les municipalités concernées par la forte houle n’avaient émis d’arrêté interdisant la baignade et les activités nautiques. Peut-être parce que le phénomène de houle d’hier semblait de moindre envergure que celui de la dernière fois.

Les choses ont changé au cours de la journée. La plus grande prudence reste de rigueur, la population est priée de ne pas s’approcher du rivage et de ne pas prendre de risques, les vagues pouvant atteindre les 9 mètres.



Le phénomène devrait s’amortir demain, selon Météo France. 
La vigilance forte houle est effective jusqu’à aujourd’hui à 17 heures. 



Kanalreunion.com