Environnement

Un souffle nouveau pour le développement économique et social de la commune

Sainte-Suzanne : pose de la 1ère pierre de la station d’épuration des Trois Frères

Sanjiv Dinama / 15 mars 2012

Maurice Gironcel, Maire de Sainte-Suzanne, et son équipe municipale ont posé la première pierre de la future station d’épuration (STEP) des Trois Frères. Ce projet, dont l’initiative avait été prise sous sa présidence à la CINOR, vise le “0” nuisance olfactive. Cette station remplacera mi-2013 celle de La Marine devenue obsolète et assurera le traitement des eaux usées de la commune de Sainte-Suzanne. La préservation de l’environnement est une priorité de la commune.

D’une capacité de 25.000 équivalents habitant lors de son démarrage, la station est prévue pour que sa capacité de traitement soit portée à 37.500 équivalents habitant en 2035.
Cette station d’épuration des Trois Frères apportera un souffle nouveau pour le développement économique et social de la commune de Sainte-Suzanne avec une relance de la construction de logements, source d’emplois et d’activités sur le territoire surtout dans cette période difficile.
La construction de logements permettra également d’apporter une bouffée d’oxygène au secteur du BTP qui, rappelons-le, a perdu plus de 10.000 emplois depuis le début de la crise.

Mettre les pouvoirs publics devant leur responsabilité

Maurice Gironcel a rappelé qu’« il n’y a pas que la STEP qui gage de la construction de logements, mais c’est aussi l’État. L’État doit appliquer le DALO. Bien que la commune soit exemplaire en matière de construction de logements, la livraison cet équipement mettra encore plus les pouvoirs publics devant leurs responsabilités ».
La préservation de l’environnement est une priorité de la commune. Sainte-Suzanne réussira avec la participation de tous les habitants dans la mise en œuvre et la valorisation des équipements. « Nous y contribuerons également avec les différentes campagnes de sensibilisation au tri sélectif, à l’utilisation du bac de compost, les visites au centre de tri et à l’ISDN », a souligné Maurice Gironcel.
Rappelons que la commune de Sainte-Suzanne est une ville pionnière en matière de développement durable. Sainte-Suzanne a réussi le défi technique de l’autonomie énergétique. Ville à énergie positive, elle contribue au pari de faire de La Réunion une île autonome en production électrique. La ville a obtenu le Ruban du développement durable et travaille également à l’élaboration de son Agenda 21.

« Éveiller les consciences pour dépolluer et économiser l’eau »

Sainte-Suzanne poursuit sa campagne d’information écologique et permet un nouveau virage sur la sensibilisation au traitement des eaux usées ; « il faut éveiller les consciences pour dépolluer et économiser l’eau, ressource indispensable au maintien de la vie », a indiqué le maire de la commune. Ce projet, dont l’initiative avait été prise sous sa présidence à la CINOR, vise le “0” nuisance olfactive.
Cette station va faire figure de modèle en termes de gestion des eaux usées et en matière environnementale par un traitement et des procédés novateurs qui garantiront la souplesse d’exploitation, une performance du traitement et une qualité des eaux traitées allant au-delà des exigences réglementaires.

C’est avec le mot d’ordre « Agir local et penser global » que Sainte-Suzanne poursuit son ouverture sur le monde dans un partenariat actif avec les autres collectivités.
Sainte-Suzanne donne ainsi l’exemple d’une ville qui veut allier création d’emplois, développement urbain, protection de l’environnement et qualité de vie de ses habitants.

Sanjiv Dinama


Kanalreunion.com