Environnement

Une éco-randonnée et une déchetterie mobile à la Cité Raymond Verges de Sainte-Suzanne

Pour que la population renoue un lien fort à la Terre

Témoignages.re / 13 juin 2016



Dans le cadre de la semaine du Développement Durable, la commune de Sainte-Suzanne, la CINOR et SUEZ ont mis en œuvre samedi une opération de « déchetterie mobile » à la Cité Raymond Vergès.

Après Village Desprez en avril 2015 et Bagatelle en juin 2015, la Cité Raymond Vergès était accueillait samedi la 3e opération « décheterrie mobile » organisée à Sainte-Suzanne. C’était la première dans ce quartier de plus de 800 logements sociaux. L’occasion était belle pour les associations locales de mobiliser tous les résidents des immeubles des Flamboyants (SEMADER) et des Camphriers (SIDR) qui visaient l’objectif de « réactiver au sein de la Population les notions de Respect et de Protection que nous devons à la Nature, celle qui nous nourrit, celle qui nous abrite et celle qui nous soigne »

Sainte-Suzanne, ville solidaire et durable

JPEG - 66.3 ko

Maurice Gironcel, conseiller départemental et Maire de la Commune a rappelé combien le développement durable de la Ville à énergie positive faisait partie intégrante de sa Politique. « Cette année encore, Sainte-Suzanne a été à la Hauteur des labels et autres récompenses qui ont fait sa renommée nationale et internationale. Les Jardins du Développement Durable, le 31 mai, où plus de 600 scolaires et de nombreux partenaires ont été présents, ont été un succès immense. J’ai tenu particulièrement à mettre en œuvre cette action sur ce territoire et je remercie tous les partenaires institutionnels, les SEM et la population d’être au rendez-vous. »

La réhabilitation en cours des logements de la SEMADER et la recrudescence constatée de dépôts sauvages dans cette zone, sans oublier l’activation de l’alerte 2B par l’ARS, le début de la crise dengue sont autant de motifs que M. le Maire a mis en avant pour organiser une telle manifestation.

Henri Booz, élu communal délégué à l’Environnement, « exhorte les habitants des immeubles à agrémenter leurs balcons de pots de fleurs et ainsi renouer un contact salutaire avec la Terre. Je suis heureux de voir en ce jour cette Jeunesse enthousiaste qui n’hésite pas à s’impliquer pour l’amélioration de son Cadre de Vie. Cela ne peut que préfigurer d’un avenir meilleur pour notre Ville, notre Pays, notre Planète. Je tiens à remercier tout particulièrement la direction communale de l’Environnement et l’ensemble des agents qui, au-delà du travail admirable qu’ils mènent au quotidien, démontrent un Amour considérable pour la Nature. »

Si tu ne viens pas à la déchetterie, c’est elle qui vient à toi

Les usagers ont pu bénéficier d’un dispositif innovant (avec rampe d’accès amovible) qui facilite la desserte des caissons à déchets. Une occasion que les habitants des cités concernées (et des autres quartiers) ont saisie en masse pour se débarrasser gratuitement de leurs encombrants, appareils électroménagers, végétaux ou ferrailles. Des rotations de camions de la Direction de l’Environnement ont sillonné les quartiers environnants et procédé par ailleurs à la collecte de plus 120 DEEE, qu’ils ont déposé à la déchetterie de la Marine.

Les agents de SUEZ, de la CINOR, du service prophylaxie et d’entretien de la Direction communale de l’Environnement, du SPDEC (Service de Prévention de la Délinquance et de l’Education à la Citoyenneté) , de la Police Municipale et également tous les bénévoles des associations partenaires ont été présents de 7h30 à 17h00 sur le site pour accueillir et orienter les usagers. « Ce dispositif sera amené à être reconduit dans d’autres secteurs dépourvus de déchetterie et trop éloignés des sites d’accueil de déchets du territoire, tels que Bagatelle, Renaissance, Deux Rives, Bras Pistolet, Commune Carron, voire Village Desprez, dans le second semestre de cette année, selon Jean Claude Fontaine, de la CINOR. Nous espérons qu’en 2017, un véritable planning verra le jour pour instaurer 2 déchetteries mobiles par trimestre sur le territoire de la CINOR. »

Il est important de souligner qu’à la demande de la Commune de Sainte-Suzanne, les 2 bailleurs sociaux concernés (SEMADER, SIDR, notamment,…) ont accepté d’accompagner cette action en portant l’information auprès de leurs locataires, par l’intermédiaire de leurs gardiens d’immeubles et également par un courrier rappelant l’opportunité d’œuvrer à l’amélioration de leur qualité de vie en déposant ses déchets dans ces bennes qui « viennent à eux ». Par ailleurs, ils ont contribué financièrement, à hauteur chacun de 300 euros et divers lots, à l’action de ACVV974.

L’éradication du dépôt sauvage de l’impasse des Camphriers pour dire Halte aux Déchets

« Nous, membres de l’association et habitants de ce secteur, pensons qu’il est de notre Responsabilité d’agir et que le changement de mentalité et de traitement de la Nature par nos concitoyens doit venir de nous. Nous voulons être le changement que nous souhaitons voir dans nos cités et nous commencerons par nous. » C’est le cri unanime des habitants qui ont assez de voir leur lieu de Vie être une « déchetterie à ciel ouvert ». Leur premier acte de Lutte contre les dépôts sauvages ? Eradiquer, avec les enfants et leurs parents, usagers de ce chemin qui mène à l’école Héva et José Barau pour les habitants de la Cité Les Camphriers, le dépôt d’immondices se trouvant à l’entrée.

« Nous ne voulons pas nous arrêter là, déclare le dynamique président de l’Association Cité Voisins Voisines 974, ACVV974, M. Boyer Marie Luc, dit « Jeanjo » et nous pensons qu’avec la mobilisation de tous et un travail sans relâche de conscientisation et d’éducation, nous viendrons à bout de ce fléau dans notre Cité et sur les espaces publics.

JPEG - 114.2 ko
Les enfants se sont impliqués à fond, encouragé par un Maire heureux de voir l’enthousiasme de la nouvelle génération
JPEG - 91.4 ko
Les agents de l’Environnement et le président de ACVV974 ont complété l’intervention d’une tractopelle et d’un camion pour y enlever les nombreux déchets

Animation dans le quartier

Le côté festif n’a pas été oublié. Des stands d’information et de sensibilisation ont fonctionné toute la journée.

Divers stands ont été animés par le CRAPA (Errance animale et protection) ; Les tisaneurs ( les richesses de notre Nature à disposition de notre Santé) ; par Kouler mon Nasyon (Abécédaire du DD) ; Les femmes du quartier (vente de gâteaux, ...) et les éco-ambassadeurs de la CINOR

Course « relais du tri » avec les enfants de la Cité : divers bacs sont à disposition des équipes de 2 qui doivent récupérer les déchets de la vie courante et les mettre dans le bac approprié. Des lots, offerts par les partenaires, en seront les récompenses.

Atelier QUIZZ : les réponses se trouvent dans les expositions des associations Kouler Mon Nasyon (Abécédaire du Développement Durable et Travail des Scolaires sur le même thème), que les usagers devront obligatoirement visiter. Des lots, offerts par les partenaires, en seront les récompenses.

A partir de 14h30, jusqu’à 17h : Prestations de groupes locaux, featuring le groupe El Diablo et Ratman

Des animations podium sont venues compléter agréablement le programme avec des chanteurs de renom, tels que Ratman et El Diablo et des groupes locaux.

 


Kanalreunion.com