Les TICs à La Réunion

L’ARCEP désavoue Mobius

Echec d’une tentative de discréditer le travail de l’ancienne équipe de la Région

Témoignages.re / 1er juin 2010

Dans un communiqué diffusé hier, La Réunion Numérique rend compte de l’échec du recours intenté par la société Mobius auprès de l’ARCEP. Cette décision confirme la justesse du projet GAZELLE lancé par l’ancienne équipe de la Région, un service public qui permet aujourd’hui de faire baisser les prix.

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) a été saisie par la société MOBIUS d’une demande de règlement de différend contre LA RÉUNION NUMÉRIQUE (LRN), le délégataire de service public de la Région Réunion.
Dans le cadre de cette procédure, MOBIUS a demandé à l’Autorité de prononcer des mesures conservatoires visant à interdire à LRN de fournir aux opérateurs un service de gros sur le réseau régional “Gazelle” permettant de proposer aux clients finaux réunionnais un service de télévision par ADSL.
Par une décision n° 2010-0574 en date du 20 mai 2010, l’ARCEP a rejeté l’ensemble des demandes de mesures conservatoires de la société MOBIUS. En effet, comme l’a démontrée LRN, représentée par le cabinet YGMA, l’ARCEP estime qu’aucun reproche ne peut être valablement adressé à LRN, MOBIUS étant parfaitement en mesure d’utiliser ou non le réseau Gazelle pour fournir une offre triple play à ses clients.
Dès lors et contrairement à ce que soutenait la société MOBIUS, rien ne justifie d’interdire aux clients de LRN d’utiliser l’offre “ADSL Grand Public” pour la fourniture d’un service de télévision aux réunionnais.
Cette décision confirme que MOBIUS n’hésite pas à engager des contentieux en vain dans le cadre de sa campagne qui vise à jeter le discrédit sur le délégataire de service public du Conseil Régional de La Réunion, LRN, et tenter de nuire à la réputation du Groupe LORET et de ses filiales.
La société MOBIUS subit de plein fouet l’intensification de la concurrence entre opérateurs à la Réunion, intensification de la concurrence née de l’initiative de la Région Réunion de construction d’un réseau haut débit au bénéfice des Réunionnais.
En effet, l’attractivité et la compétitivité des services proposés par LRN lui permettent de compter l’ensemble des opérateurs alternatifs réunionnais parmi ses clients, ce qui constitue une preuve de la réussite incontestable du projet initié par le Conseil Régional de La Réunion.


Kanalreunion.com