Quel avenir

10 à 11 milliards d’habitants sur Terre à la fin du siècle

Institut national d’études démographiques

Témoignages.re / 2 octobre 2013

Le dernier numéro de Population et société de l’INED vient de sortir. Il indique qu’au cours des 200 dernières années, la population de la planète a été multipliée par 7. Et cette croissance va continuer : 9,5 milliards d’habitants en 2050, et de 10 à 11 milliards en 2100. Le problème est posé : comment construire un système garantissant à 11 milliards de personnes de vivre dans des conditions dignes, sans polluer la planète ? Extrait d’un communiqué de l’INED :

JPEG - 80.3 ko

« La population mondiale continue à croître. Comptant 7,1 milliards d’habitants en 2013, elle devrait dépasser 9,5 milliards en 2050. La croissance démographique décélère pourtant : ayant atteint un maximum de plus de 2 % par an il y a cinquante ans, elle a diminué de moitié depuis (1,2 % en 2013) et devrait continuer de baisser jusqu’à la quasi-stabilisation de la population mondiale dans un siècle autour de 10 à 11 milliards d’habitants.

Cette décélération de la croissance tient à la diminution de la fécondité, 2,5 enfants en moyenne par femme aujourd’hui dans le monde, contre le double (5 enfants) en 1950. Mais la moyenne d’aujourd’hui recouvre de grandes disparités selon les régions et pays.

L’un des grands changements à venir est le formidable accroissement de la population de l’Afrique qui, Afrique du Nord comprise, pourrait quadrupler d’ici la fin du siècle, passant d’un milliard d’habitants en 2010 à 4,2 milliards en 2100, ceci malgré le SIDA.

La Chine est le pays le plus peuplé du monde avec 1,4 milliard d’habitants, mais l’Inde, qui n’est pas loin (1,3 milliard), devrait passer en tête probablement avant 2030 car sa population y croît plus vite en raison d’une fécondité plus élevée (2,4 enfants par femme en moyenne, contre 1,5). »


Kanalreunion.com