Quel avenir

Accroissement naturel de 10.000 Réunionnais en 2010

14.146 naissances et 4.221 décès

Témoignages.re / 16 mars 2012

La Réunion reste un pays d’immigration avec un solde migratoire positive d’environ 1.000 personnes, soit 10% de l’accroissement naturel de la population observé en 2010.

Pour la deuxième année consécutive, le nombre de naissances est en baisse : 14.146 naissances ont été enregistrées en 2010 contre 14.299 en 2009, soit une diminution de 1,3% en un an. Après deux années records (14.808 en 2007 et 14.927 en 2008), le nombre de naissances atteint en 2010 son plus bas niveau depuis 1999.
En 2009, l’indicateur conjoncturel de fécondité est en baisse à 2,38 enfants par femme (2,47 en 2008). Il reste néanmoins très élevé comparativement aux autres régions françaises (hors Mayotte). Seules les Guyanaises, avec 3,49 enfants, ont une plus forte fécondité. En France métropolitaine, le nombre moyen d’enfants par femme s’élève à 2,01.
En 2010, le taux de natalité atteint 17,0 naissances pour mille habitants. Il est supérieur de 4,2 points à celui de France métropolitaine (12,8 ‰).
L’âge moyen de la maternité recule lentement. Il est passé de 27,6 ans en 1999 à 27,8 ans en 2010 (30,1 ans en France métropolitaine). Les Réunionnaises ont leur premier enfant en moyenne à 25,6 ans. À La Réunion, 30 % des enfants naissent d’une mère de moins de 25 ans. C’est deux fois plus qu’en France métropolitaine.
En 1999, six enfants sur dix naissaient de parents non mariés. En 2010 ce sont plus de sept enfants sur dix (72 %) qui naissent hors mariage.

Taux de mortalité infantile important

Le nombre de décès de personnes domiciliées à La Réunion progresse en 2010 (4.221 décès en 2010 contre 4.109 en 2009). La progression amorcée dans le milieu des années 1990 devrait se poursuivre du fait du vieillissement de la population. En 2010, on enregistre 2.337 décès masculins pour 1.884 décès féminins, soit un écart de 453 décès. Les hommes représentent 55% des décès de l’année. L’âge moyen du décès s’élève, en 2010, à 64,4 ans pour les hommes pour 72,7 ans pour les femmes.
Le taux de mortalité à La Réunion reste beaucoup plus faible que celui de la France métropolitaine, 5,1 ‰ contre 8,5 ‰. Cet écart tient au seul fait de la jeunesse de la population réunionnaise.
Le taux de mortalité infantile s’élève à 6,8 ‰ en 2010, ce qui correspond à 93 décès d’enfants de moins d’un an. La mortalité infantile est relativement stable depuis 1990, mais reste nettement supérieure à celle enregistrée en France métropolitaine (3,7 ‰).

L’espérance de vie : 2 ans de moins qu’en France

Au 1er janvier 2009, l’espérance de vie à la naissance est de 74,9 ans pour les hommes et de 82,7 ans pour les femmes, soit une augmentation, en un an, de 8 mois pour les femmes et de 4 mois pour les hommes. L’espérance de vie à La Réunion reste néanmoins parmi les plus faibles des régions françaises. En France métropolitaine, l’espérance de vie à la naissance est de 77,8 ans pour les hommes et 84,3 ans pour les femmes. Toutefois, La Réunion rattrape progressivement son retard.

529 mineures devenues mères en 2010

En 2010, 529 mères mineures ont accouché (526 en 2009), dont 30 avaient moins de 15 ans. Après une forte augmentation entre 1997 et 2001, où le nombre d’accouchements de mères mineures avait atteint 650, la tendance est à la baisse ces dernières années.
Comment vivons-nous ?

Les mariages de nouveau en recul

En 2010, 2.874 mariages ont été enregistrés à La Réunion, soit 45 de moins qu’en 2009. Après deux années d’augmentation en 2007 et 2008, les mariages repartent à la baisse pour la deuxième année consécutive. En 20 ans, alors que la population réunionnaise a augmenté de plus de 200.000 personnes, on enregistre aujourd’hui quasiment 1.000 mariages de moins qu’au début des années 90. Le taux de nuptialité s’établit à 3,4 ‰ en 2010 (3,5 ‰ en 2009).

Les PACS toujours en progression

En 2010, 963 PACS ont été enregistrés auprès du tribunal de grande instance, en progression de 13% par rapport à 2009. Malgré la constante augmentation des PACS à La Réunion depuis sa création, ce mode de cohabitation reste moins répandu qu’en France. En 2010, 1 PACS est conclu pour 3 mariages à La Réunion contre 1 PACS pour 1,2 mariage en France.

Léger recul du nombre de divorces

Après une forte augmentation en 2009 (+ 14 %), le nombre de divorces prononcés à La Réunion est en léger recul en 2010 : 1.478 divorces ont été prononcés en 2010, contre 1.543 en 2009. Le taux de divorce s’élève à 1,77 ‰ à La Réunion, contre 2,07 ‰ en France.


Kanalreunion.com