Quel avenir

L’approche du Mont Sharp

Curiosity sur Mars

Témoignages.re / 1er septembre 2012

Lundi, le robot Curiosity posé sur Mars a transmis sa première photo en haute résolution. C’est un panorama de la région du Mont Sharp qui culmine à 5.000 mètres au-dessus du niveau de référence de la planète Mars.

Sur la photo, on aperçoit la base du Mont Sharp, l’objectif principal de Curiosity en raison de la présence soupçonnée d’argiles —, preuves d’une présence passée d’eau — dans sa composition minérale. Le monticule pointu au centre de l’image fait environ 100 mètres de haut, précise la NASA. Celle-ci a altéré les couleurs du cliché pour apporter à l’image un aspect « terrestre », plus pratique pour analyser le terrain.
Pour l’instant, l’analyse reste préliminaire. Elle porte sur les couches sédimentaires du Mont Sharp, cette montagne de 5 km de haut située au centre du cratère de Gale, où a atterri Curiosity au début du mois. Les premières observations montrent que des couches plates sont surplombées par des couches inclinées, au contraire de ce qui s’observe sur Terre dans le Grand Canyon, où les couches les plus anciennes sont les plus déformées, à cause de l’activité des plaques tectoniques. Les scientifiques de la NASA n’ont pas encore tiré de conclusions de cette observation, « très différente de ce que nous nous attendions à voir ».

De la musique sur Mars

Une chanson de Will.i.am, du groupe Black Eyed Peas, a été jouée mardi sur la planète Mars par le robot Curiosity et retransmise en direct par la NASA, dans le but d’intéresser les jeunes à la science.

Battant le rythme des mains avec entrain, le personnel de la NASA n’a semble-t-il pas tenu rigueur à Curiosity de l’usage bien peu scientifique qu’il faisait de ses capacités de communication.

« Cela semble irréel », a confié Will.i.am en racontant comment le patron de la NASA, Charles Bolden, lui avait demandé une chanson pour Curiosity afin d’intéresser les jeunes au travail de l’agence américaine. L’artiste ne souhaitant pas « d’une chanson faite par ordinateur », il s’est fait accompagner d’un orchestre d’une quarantaine d’instruments pour l’enregistrement de "Reach for the Stars".


Kanalreunion.com