Quel avenir

« Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge »

Déclaration de l’OMS

Témoignages.re / 26 septembre 2015

25 septembre – L’Organisation mondiale de la Santé salue le lancement du programme de développement durable 2030 et s’engage à œuvrer avec ses partenaires partout dans le monde pour atteindre ces nouveaux objectifs de développement durable (ODD).

JPEG - 59.8 ko
Avant le Sommet sur le développement durable, un film célébrant le 70ème anniversaire de l’ONU et les objectifs de développement a été projeté sur les bâtiments de l’Organisation à New York.Photo ONU/Cia Pak

Situé dans le prolongement des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le programme des ODD est d’une portée et d’une ambition sans précédent. L’éradication de la pauvreté, la santé, l’éducation et la sécurité alimentaire et la nutrition restent des priorités, mais les 17 ODD englobent aussi un large éventail d’objectifs économiques, sociaux et environnementaux et renferment la promesse de sociétés plus pacifiques et ouvertes. 

L’ODD 3, « Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge », fait de la santé un résultat à atteindre en tant que tel. Cependant, et cela est important, elle est aussi présentée comme un moyen d’atteindre les autres objectifs et comme un indicateur fiable des progrès globaux en matière de développement durable.

L’objectif relatif à la santé lui-même comporte de nouvelles cibles sur des problèmes importants pour lesquels des progrès majeurs ont été accomplis dans le cadre des OMD. Les épidémies mondiales de VIH, de tuberculose et de paludisme ont régressé. À l’échelle mondiale, la mortalité de l’enfant et la mortalité maternelle ont fortement reculé depuis 1990, avec des baisses respectives de 53 % et de plus de 40 %.

Mais beaucoup reste à faire. Les progrès rapportés au niveau mondial masquent souvent des écarts à l’intérieur des pays et entre eux. Il est maintenant reconnu qu’il faut s’attacher non seulement à ce que les gens survivent, mais aussi à ce qu’ils s’épanouissent.

Il est également apparu évident que le monde serait un endroit bien plus sain si l’on fixait des cibles mondiales pour une gamme bien plus vaste de problèmes. Fait notable, le nouvel objectif comprend des cibles pour la lutte contre les maladies non transmissibles. Il recouvre également la sécurité sanitaire ; la santé reproductive et la santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent ; les maladies infectieuses et la couverture sanitaire universelle. 

L’OMS se réjouit à l’idée de collaborer avec ses partenaires pour atteindre toutes ces cibles, et se félicite en particulier de l’inclusion de la couverture sanitaire universelle. La couverture sanitaire universelle exprime l’esprit même du nouveau programme de développement qui met l’accent sur l’équité dans un système où il n’y a pas de laissés-pour-compte.


Kanalreunion.com