Tourisme

Baisse de 5,3% du nombre de touristes à La Réunion

Les chiffres de la fréquentation touristique 2012 montrent une chute inquiétante

Témoignages.re / 24 avril 2013

La chute du nombre de touristes l’an dernier interroge sur les moyens considérables offerts par la Région Réunion à une association, l’Ile de La Réunion Tourisme, chargée justement d’assurer la promotion de La Réunion auprès de marchés extérieurs. La fréquentation touristique à La Réunion est en baisse l’an dernier, c’est ce que révèle l’INSEE dans un communiqué publié suite à la présentation des chiffres 2012.

JPEG - 92.1 ko

« Malgré un résultat supérieur à celui de 2010, la fréquentation touristique à La Réunion marque le pas en 2012. Le nombre de touristes diminue de 5,3% par rapport à 2011. Seule éclaircie, les touristes en provenance de la zone océan Indien ont été plus nombreux. Le tourisme d’agrément (visite de l’île) recule de 9% alors que le tourisme affinitaire (visite de proches) et le tourisme d’affaires se maintiennent.

Après un record d’affluence en 2011, la fréquentation touristique extérieure diminue de 5,3% : 446 500 touristes résidents hors de l’île ont foulé le sol réunionnais en 2012, soit 25 000 personnes de moins qu’en 2011. Le résultat 2012 est toutefois supérieur de 6,2% par rapport à 2010. La très forte accélération de 2011 (+ 12,1%), de bon augure, pouvait laisser présager que le tourisme réunionnais renouerait avec la forte croissance des années 90. Mais la tendance ne s’est pas confirmée.

Des touristes métropolitains un peu moins nombreux.

Les touristes en provenance de France métropolitaine restent largement majoritaires (80%). Mais leur relative désaffection (- 7%, soit un déficit de 25 000 personnes) est à l’origine de la baisse de la fréquentation cette année. Le nombre de touristes en provenance de pays étrangers hors océan Indien est également à la baisse, au départ du continent européen (- 4%), mais aussi en provenance du reste du monde (- 7%).

À l’inverse, la zone océan Indien (Mayotte, Maurice, Comores, Madagascar, Seychelles, Afrique du Sud) se porte bien. Après une hausse de 25% en 2011, le nombre de touristes en provenance de la zone augmente à nouveau de 8,5%. La zone océan Indien représente aujourd’hui 10% du tourisme à La Réunion.

JPEG - 92 ko

Le tourisme d’agrément fléchit

En 2012, le nombre de touristes venus pour visiter l’île (tourisme d’agrément) recule de 9% (- 17 000 personnes) et représente 40% de l’ensemble des touristes. Devancé par le tourisme affinitaire (visite famille, amis) depuis 2005, et en forte chute en 2006, le tourisme d’agrément avait pourtant retrouvé des couleurs dès 2007 et était depuis en progression constante.

Le nombre de touristes en visite dans leur famille ou chez leurs amis est quasiment stable en 2012 (- 2 000 personnes). Avec le fléchissement du tourisme d’agrément, la part du tourisme affinitaire augmente de deux points pour s’établir à 47%. La grande majorité (85%) des touristes affinitaires viennent de France métropolitaine, 8% étant en provenance de la zone océan Indien.

Le tourisme d’affaires est stable (- 800 personnes) et représente 10% de l’ensemble des touristes en 2012. Pour les autres motifs (échanges sportifs, formations, santé, etc.), la baisse est de 5 000 personnes. »

Demain dans "Témoignages", notre commentaire.


Kanalreunion.com