Tourisme

Le Cap-Vert organise une foire internationale du tourisme

13% du PIB du pays

Témoignages.re / 25 septembre 2009

Le gouvernement cap-verdien organise depuis hier à Mindelo, la première foire du tourisme (EXPOTUR), à laquelle participeront des opérateurs de l’Angola, du Portugal, des îles Canaries, de la Chine, de la Pologne et des Pays-Bas.

Cette initiative du ministère cap-verdien de l’Economie, de la Croissance et de la Compétitivité, dans le cadre de la Journée mondiale du tourisme (27 septembre), a pour objectif de promouvoir le tourisme et la culture de l’archipel et d’encourager les opérateurs cap-verdiens du secteur à développer des activités en vue d’améliorer la qualité des services touristiques dans l’archipel.

En plus d’être un espace destiné à l’échange d’expériences et de projets entre les hommes d’affaires cap-verdiens et étrangers, l’organisation de l’EXPOTUR a élaboré un programme d’activités parallèles, qui se dérouleront tout au long des trois jours de l’événement, telles que des expositions, des activités culturelles, la foire de professions liées au tourisme, la gastronomie, des workshops, des exposés, entre autre.

L’EXPOTUR recevra, en plus des exposants, un groupe d’opérateurs touristiques de plusieurs pays, en qualité de visiteurs, qui ausculteront le marché cap-verdien, prendront des contacts en vue de prochaines affaires dans l’archipel.

Durant les trois jours de l’événement, placé sous le thème "Expérience authentique", l’organisation prévoit une grande affluence dans l’île de Sao Vicente, avec l’arrivée de plusieurs visiteurs provenant des autres villes du Cap-Vert et de l’étranger.

La première édition de la Foire du tourisme du Cap-Vert sera ouverte par le Premier ministre cap-verdien, José Maria Neves, en présence des autres membres du gouvernement et des autorités locales.

Le secteur du tourisme est considéré comme un pilier du développement économique et social du Cap-Vert, résultant non seulement de l’importante et des perspectives d’une future croissance pour le secteur dans l’économie mondiale, mais aussi des transformations que connaissent aussi bien l’offre que la demande dans l’archipel.

Le tourisme prend de l’essor de manière globale ces dernières années au Cap-Vert, en contribuant à la création d’emplois, de recettes et des impôts, en plus d’impulser le Produit intérieur brut (PIB) par l’augmentation du volume des investissements et l’entrée des devises.

Les recettes nominales issues du secteur du tourime ont évolué favorablement lors du quinquennat 2003/2007, période durant laquelle l’on a enregistré une croissance exponentielle de près de 18,7 mille millions d’escudos (environ 170 millions d’euros) et plus de 13% du poids du PIB, représentant une variation de plus de 229%.


Kanalreunion.com